L’Algérie s’ouvre au blé russe

Avec 7 millions de tonnes de blé achetées chaque année, l’Algérie fait partie du top 5 des pays importateurs de grain, dominé par l’Égypte. Quelle part du « gâteau » la Russie peut-elle ambitionner de s’accaparer ?