La Russie et la Coupe du monde : une relation longtemps brouillée par la politique

Boudé par Staline dans l’entre-deux-guerres et considéré comme un « sport bourgeois », le football émerge en URSS comme une arme politique au début de la « guerre froide ». L’Union soviétique rejoint la Coupe du monde en 1956, près de trente ans après sa création. Mais le rapprochement reste fragile.Les relations entre le régime soviétique et le football ont longtemps été compliquées : le ballon rond était mal vu des élites communistes et l’accent fut mis, dès le début des années 1920, sur la fizkultukura, la culture physique. « Les disciplines sportives dont les bolcheviks héritent, comme le football, ont été créées et imaginées par des États bourgeois, notamment l’Angleterre. Pendant une vingtaine d’années – jusqu’à la Seconde Guerre mondiale – l’État refuse le « sport bourgeois » et s’efforce de créer un sport bolchevique, articulé autour de la « fizkultura, avec ses grandes parades d’athlètes », rappelle Régis Genté, auteur de Futbol, Le ballon rond : de Staline à Poutine, une arme politique (Allary Éditions, 2018).En 1928, à Amsterdam, à plusieurs milliers de kilomètres de Moscou,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Robin BJALON

Dernières nouvelles de la Russie

Coupe du monde : Les villes organisatrices ont déjà le blues

Avec une soixantaine de matchs, les onze villes organisatrices ont été fortement mises à contribution durant la Coupe du monde. Les demi-finales et les finales ont lieu à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Pour les autres, la compétition est terminée. L’heure est aux souvenirs et le blues guette.

 

Crédits Image : Tom Grimbert13 juillet 2018

À chacun son moyen de transport – Épisode 8 : des Mexicains en minibus, de l’Atlantique à l’Oural

La Coupe du monde de football apporte toujours son lot d’histoires ubuesques et drôles. Parmi elles, les supporters venus cette année en Russie par des moyens de transport cocasses. Huitième épisode : des Mexicains en minibus, de l’Atlantique à l’Oural.

 

12 juillet 2018

Équipe nationale russe : des succès en trompe-l’œil

À la surprise générale, la Sbornaïa fait des miracles depuis le début de la Coupe du monde. Victorieuse de l’Espagne, la Russie affrontera la Croatie pour une place en demi-finale. Pourtant, depuis l’effondrement de l’URSS, elle avait habitué ses supporters à des résultats médiocres.

 

6 juillet 2018