Coupe Confederations Une

Coupe des confédérations : une répétition générale pour la Russie avant 2018

La Coupe des confédérations 2017, principal tournoi de football de l’année, débute samedi 17 juin en Russie. Le magazine russe Ogoniok revient sur l’histoire et les particularités de ce tournoi, ainsi que sur les principales innovations auxquelles doivent s’attendre les supporteurs russes.Ce qui est certain, avec cette Coupe des confédérations, c'est que la grande nouveauté ne sera pas liée avec les équipes venues en Russie. Cette première a en réalité déjà eu lieu il y a six mois – en décembre 2016 précisément, quand, à la 29e minute de jeu de la demi-finale du championnat du monde entre les Colombiens de l’Atletico et les Japonais du Kashima Antlers, l’arbitre hongrois Viktor Kassai a brusquement sifflé un arrêt de jeu et couru vers la limite latérale du terrain. Là, les arbitres de réserve lui ont montré sur un écran que deux minutes plus tôt, l’Atletico avait fait une faute dans la surface de réparation et qu'il fallait accorder un penalty.Kassai l’a fait, le club japonais a gagné le match, et les Colombiens n’ont pu s’en prendre qu’à la malchance et à la fichue assistance vidéo à l’arbitrage, introduite pour la première fois à l’occasion de ce tournoi. Quelques mois plus tard, la FIFA, malgré une vague de mécontentement, déclarait que l’assistance vidéo à l’arbitrage avait bien sa place dans le football.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Souvenirs rock
du « pays des merveilles »

La chanteuse et productrice américaine Joanna Stingray, figure clef de la scène rock soviétique underground de la fin des années 1980, a fréquenté les artistes les plus emblématiques de la période, de Viktor Tsoï (chanteur du groupe Kino) à Boris Grebenchtchikov (musicien et compositeur de Kino, Aquarium).

 

17 mai 2019

Postface au 70e anniversaire de l’OTAN

Pour Sergueï Karaganov, président honoraire du Conseil de politique extérieure et de défense, influent think-tank russe de relations internationales, il est temps que l'OTAN trouve une raison d'exister autre que la menace, selon lui fabriquée, que ferait peser la Russie sur la sécurité du continent européen.

 

14 mai 2019

Mezen : un village
au chevet de son hôpital

À Mezen, petite ville du Grand Nord russe, les retraités se sont organisés pour financer la rénovation de l’hôpital municipal. Un reportage du magazine Ogoniok.

 

12 avril 2019