fbpx

La maternité à la russe vue par une Américaine

À 29 ans, la jeune Américaine Tanja Maier s'est retrouvée seule à élever son premier enfant à Moscou. Dans un livre intitulé La maternité à la russe, elle rend hommage aux mamans russes, qui lui ont tout appris sur l'éducation des tout-petits. Rencontre avec l'écrivain, aujourd'hui mère de trois enfants.Le Courrier de Russie : Comment en êtes-vous arrivée à éduquer seule un enfant en Russie ?Tanja Maier : Je suis tombée enceinte involontairement à l'âge de 29 ans. J'ai décidé de garder le bébé, et le père de l'enfant m'a quittée. Je travaillais alors à l'université d'Harvard et, quand je leur ai demandé comment aménager mon emploi du temps, ils m'ont simplement répondu qu'ils ne pouvaient m'accorder que cinq jours de congés après l'accouchement. Ayant étudié auparavant à Moscou, j'ai pensé qu'y chercher un travail serait une meilleure idée que de retourner travailler à l'université. J'ai donc démissionné et déménagé en Russie, où j'ai trouvé un emploi immédiatement, en tant que responsable des relations avec les investisseurs pour une grande chaîne de supermarchés russe. Là, on m'a assuré que, du moment que je travaillais pendant ma grossesse, je pourrais reprendre mon poste quand je le souhaiterai après l'accouchement [Sur les congés de maternité et parentaux en Russie, voir encadré]. Je suis rentrée aux États-Unis pour donner naissance à mon bébé et je suis retournée dès que j'ai pu avec lui en Russie pour reprendre le travail.LCDR : Vous sentiez-vous entourée, à Moscou, en tant que jeune maman célibataire ?T.M. : Je n'y avais pas vraiment de famille, mais mes amis la remplaçaient. J'avais deux gouvernantes pour m'aider avec mon premier bébé. Les femmes russes qui m'entouraient m'ont appris tout ce que je sais aujourd'hui sur la façon d'élever un enfant - ce dont je n'avais aucune idée à l'époque. Ensuite, j'ai rencontré mon mari quand mon fils avait déjà un an, j'ai déménagé à Londres en 2008 et nous avons eu deux autres enfants.LCDR : Comment vous est venue l'idée d'écrire ce livre ?T.M. : Une amie russe m'avait ajoutée à un groupe Facebook dédié aux mères russes vivant partout dans le monde,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Propos recueillis par Manon Masset

Dernières nouvelles de la Russie

International

Charles Michel à Moscou : la Belgique intermédiaire entre l’UE et la Russie ?

Le Premier ministre belge Charles Michel a clôturé mercredi 31 janvier une visite de trois jours à Moscou. L’occasion pour lui de briser la glace avec les dirigeants russes.

 

1 février 2018
Société

Patinage artistique : la nouvelle reine Alina Zaguitova

En remportant neuf médailles, les Russes ont largement dominé les championnats d’Europe. Parmi les stars, la jeune patineuse Alina Zaguitova qui s’est illustrée en remportant, à seulement 15 ans, la médaille d’or.

 

26 janvier 2018
Économie

Ces Russes qui spéculent sur les cryptomonnaies

Malgré la récente chute du bitcoin, l’engouement pour les monnaies numériques ne faiblit pas en Russie. Pour la première fois, un groupe d’investisseurs vient d’acheter une centrale électrique en Sibérie pour le minage.

 

24 janvier 2018