Le Courrier de Russie

François-Xavier Bellamy : « Il est temps que les sociétés occidentales sachent reconnaître leur héritage »

François-Xavier Bellamy est professeur de philosophie et maire adjoint de Versailles. Il est l’auteur d’un essai intitulé Les Déshérités ou l’urgence de transmettre sur la crise de la culture occidentale. Rencontre avec l’invité du prochain « Mardi du Courrier de Russie », qui présentera son analyse de la faillite de l’éducation nationale française, le 9 juin, lors d’une conférence intitulée  « Vivons-nous la fin de notre civilisation ? ».

Le Courrier de Russie : Pourquoi faire cette conférence à Moscou ?

François-Xavier Bellamy : La crise que nous traversons aujourd’hui dépasse les frontières : la crise de la culture, notamment, se déploie dans le monde occidental et affecte la représentation même que nous nous faisons de l’Europe. Ce qui manque le plus à nos sociétés, c’est une occasion de mener une véritable réflexion, un réel débat. On voit aujourd’hui à quel point le dialogue est difficile – en France, en particulier : parce qu’au lieu de converser et de débattre, nous raisonnons à partir de préjugés et de partis pris. Nous sommes devenus incapables de nous définir, de nous fixer un projet commun. Et il me paraît intéressant de partager une réflexion approfondie avec tous ceux qui peuvent s’intéresser à l’avenir des sociétés occidentales – au-delà du seul territoire français. […]