Gérard Depardieu : « Avec Poutine, nous ne parlons pas de politique »

Gérard Depardieu : « Avec Poutine, nous ne parlons pas de politique »

Gérard Depardieu a donné une interview exclusive à Komsomolskaya Pravda. C’est un ami de Gérard, le producteur Arnaud Frilley, qui maîtrise admirablement la langue russe, qui a aidé les journalistes et l'acteur français à communiquer.Komsomolskaya Pravda : Gérard, voilà plus d’un an que vous êtes citoyen russe. Qu’est-ce que c’est, aujourd’hui, pour vous ?Gérard Depardieu : Je ne fais jamais de bilans ! Je ne regarde pas en arrière – je me contente de vivre. Cette année avec la Russie a été merveilleuse. J’ai rencontré des gens magnifiques, tourné des films, découvert de nouveaux lieux.K. P : Comment avez-vous réagi à l’apparition soudaine d’un nouveau réalisateur pour la version russe du film Raspoutine ? [Pour mémoire, il s’agit de cette série franco-russe au casting de star : Depardieu, Khabenskiï, Machkov, Fanny Ardant etc. Réalisée par Josée Dayan. Mais pour le grand écran, le montage a été confié au réalisateur russe Irakli Kvirikadze, ndlr]G. D : Comme avant, je considère que le travail fait par Josée Dayan est excellent. La série est passée sur les écrans de télévision d’une cinquantaine de pays.K. P : Après le tournage du film Viktor, vous avez eu un autre projet, au Kazakhstan, cette fois. Quels sont vos autres plans – au cinéma et en affaires ?G.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019

Vente d’armes :
la Russie se place sur le marché de l’occasion

En mai dernier, un décret gouvernemental a simplifié la procédure de revente d’armes russes à des pays tiers. Une mesure prise afin de contourner les sanctions américaines.

 

4 juin 2019