Gérard Depardieu : « Avec Poutine, nous ne parlons pas de politique »

Gérard Depardieu : « Avec Poutine, nous ne parlons pas de politique »

Gérard Depardieu a donné une interview exclusive à Komsomolskaya Pravda. C’est un ami de Gérard, le producteur Arnaud Frilley, qui maîtrise admirablement la langue russe, qui a aidé les journalistes et l'acteur français à communiquer.Komsomolskaya Pravda : Gérard, voilà plus d’un an que vous êtes citoyen russe. Qu’est-ce que c’est, aujourd’hui, pour vous ?Gérard Depardieu : Je ne fais jamais de bilans ! Je ne regarde pas en arrière – je me contente de vivre. Cette année avec la Russie a été merveilleuse. J’ai rencontré des gens magnifiques, tourné des films, découvert de nouveaux lieux.K. P : Comment avez-vous réagi à l’apparition soudaine d’un nouveau réalisateur pour la version russe du film Raspoutine ? [Pour mémoire, il s’agit de cette série franco-russe au casting de star : Depardieu, Khabenskiï, Machkov, Fanny Ardant etc. Réalisée par Josée Dayan. Mais pour le grand écran, le montage a été confié au réalisateur russe Irakli Kvirikadze, ndlr]G. D : Comme avant, je considère que le travail fait par Josée Dayan est excellent. La série est passée sur les écrans de télévision d’une cinquantaine de pays.K. P : Après le tournage du film Viktor, vous avez eu un autre projet, au Kazakhstan, cette fois. Quels sont vos autres plans – au cinéma et en affaires ?G.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019

Vente d’armes :
la Russie se place sur le marché de l’occasion

En mai dernier, un décret gouvernemental a simplifié la procédure de revente d’armes russes à des pays tiers. Une mesure prise afin de contourner les sanctions américaines.

 

4 juin 2019

Prenez soin des hooligans !

Depuis près de vingt ans, à Saint-Pétersbourg, le cirque Upsala tire de la rue des adolescents à problèmes pour leur faire jouer des spectacles présentés en Russie et en Europe. La vocation du projet, affirment ses concepteurs, est artistique avant d’être sociale, même si le travail réalisé dans ce domaine est colossal.

 

31 mai 2019