L'auberge

Hostel Backpacker : une auberge de jeunesse écologique à Moscou

Le bimensuel Afisha a publié le témoignage d’un ancien employé de banque qui a lancé une auberge de jeunesse écologique à Moscou : pratique du recyclage et de la récupération, équipements ménagers à haut rendement énergétique, bâtiment fleuri et petit potager. Récit à la première personne.

Sur la genèse du projet

« J’ai travaillé pendant quatre ans à la Banque de Russie, puis à la bourse de Moscou. Mais un jour, j’ai compris que je n’étais pas fait pour rester assis passivement derrière un bureau. En parallèle de l’auberge, je continue de travailler à l’Université de finance dont je suis diplômé. J’ai beaucoup voyagé ces dernières années et j’ai remarqué que les auberges de jeunesse sont appréciées non seulement pour leur prix avantageux, mais aussi pour l’ambiance de rencontres, ouverte et chaleureuse. C’est d’ailleurs dans une auberge de jeunesse que j’ai fait la connaissance de ma femme.Mon associé, Andreï Jvirblis, vient d’un tout autre horizon. Nous nous sommes rencontrés il y a un peu plus d’un an lors d’une soirée-samovar à Ecoloft, un appartement communautaire d’écologistes dans lequel il vivait. À l’époque, j’avais déjà trouvé le bâtiment du futur hostel, une ancienne école en bon état. Andreï a apporté le concept écologique, et nous avons décidé de travailler ensemble. Aujourd’hui, Andreï est responsable du volet conception et promotion de l’auberge, et moi,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Mathieu Lemoine

Dernières nouvelles de la Russie

Les chiffres de la semaine du 18/11 – 76% des Moscovites saluent toujours leurs voisins

C’est, en pourcentage, le taux de Moscovites qui saluent toujours leurs voisins d’immeuble, affirme une enquête de la FOM sur les relations de voisinage. Seuls 2% des personnes interrogées déclarent ne jamais saluer personne.

 

22 novembre 2013

Être marin en Russie : « Nous sommes des brutes à l’âme sensible »

Comment était la vie d'un marin à l'époque soviétique ? Témoignage.

 

22 novembre 2013

Revue du 21/11: l’opposant Oleg Cheïne agressé à l’arme blanche

Oleg Cheïne, responsable de la section du parti Russie Juste dans la région d’Astrakhan, a été attaqué à Moscou le 21 novembre à 5h30 du matin, recevant trois coups de couteau

 

21 novembre 2013