Oleg Kachine sur la Suisse et sa prétendue neutralité

Oleg Kachine, éminent journaliste russe, vit depuis maintenant six mois en Suisse. Et ne peut caractériser cette dernière autrement que par sa neutralité.

Quand je pense Suisse, je pense neutralité. J’ai toujours su que la Suisse était un pays neutre, et j’ai toujours su pourquoi. La Suisse ne fait la guerre à personne, n’entre dans aucune coalition, se tient à l’écart de tout conflit. C’est d’ailleurs précisément cette position de neutralité qui l’écarte de tout conflit. Sur ce point, donc, je persiste et signe.

Alors quand on me demande comment-c’est-la-Suisse-?, j’ai effectivement le réflexe de répondre : « La Suisse, c’est… neutre. » Avant qu’on ne me suspecte de répéter bêtement ce qui est écrit dans les manuels d’histoire-géo, je m’empresserai d’ajouter qu’il s’agit en fait, plutôt, de chimie : la Suisse est neutre comme un environnement neutre – dans lequel rien ne se rouille ni ne s’oxyde, rien ne s’érode. J’en ai très certainement perdu, en chimie, depuis l’école, mais c’est l’image que je me fais d’un endroit neutre pour un individu : un espace dans lequel rien ne pourra m’affecter ni m’irriter.

Je ne saurais dire, d’ailleurs, si cette atmosphère est propre à la ville de Genève ou si elle caractérise la Suisse entière. Le peu que j’y aie voyagé, en tout cas, a toujours confirmé ma théorie sur la neutralité, même si j’imagine qu’il y a forcément un endroit où elle n’est pas valable – Zurich, peut-être ? Je n’y suis jamais allé, je ne commencerai pas à spéculer. Quoi qu’il en soit, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Célia Mascré

Dernières nouvelles de la Russie

Économie

Moscou : agenda professionnel de la semaine du 9 décembre

Agenda : marketing, formation linguistique et remise des prix… Jetez un coup d’oeil aux rendez-vous professionnels qui ont lieu cette semaine à Moscou. 10 décembre – Comité Fiscalité / Comptabilité « Inspection fiscale : l’expérience de Sanofi » Intervenant : Natalia DENISOVA, directeur de la fiscalité, Sanofi Langue de travail : anglais (sans traduction). Lieu : Locaux de la CCIFR (23, ulitsa Novoslobodskaya, 5ème étage, bureau 533, M. Mendeleevskaya Davantage d’information, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

9 décembre 2013
Économie

Les chiffres de la semaine du 02/12 – 5,8% de chômage en Russie en 2013

Chaque vendredi, tous les chiffres qui ont marqué la semaine. Lundi 2 décembre – 5,8% C’est le taux de chômage parmi la population active enregistré en Russie en 2013 par le ministère russe du développement économique. Le vice-ministre de l’économie a annoncé que l’année 2013 avait déjà vu dix mille chômeurs supplémentaires par rapport à l’année précédente, et que le chiffre devrait atteindre 5.9% en 2014, selon les prévisions du ministère. Ce pourcentage pourrait même augmenter encore, a souligné le vice-ministre. La population active russe s’élève à 75,5 millions de personnes, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

6 décembre 2013
Sotchi 2014

Sotchi 2014 – mode d’emploi : quoi, comment, combien ?

Les places pour les compétitions des Jeux olympiques Sotchi 2014 sont disponibles depuis le 23 novembre dans les billetteries de Moscou et de Sotchi : la revue Afisha a élaboré un petit guide à l’usage de ceux qui souhaiteraient participer au spectacle. 1 euro = 45 roubles Les compétitions les plus convoitées Tout le monde pense que les principales épreuves des JO affichent déjà complet, vu que les billets ont tous été offerts à des compagnies publiques et à divers comités d’entreprises. C’est effectivement le cas pour les cérémonies d’ouverture et de fermeture, ainsi que pour les compétitions sportives traditionnellement les plus populaires : biathlon, hockey et patinage artistique. Toutefois, on peut encore acheter des billets pour les quarts de finale de hockey (9000 RUB) ou les matchs de bonnes équipes non-russes : Canada, Suisse, Finlande… (à partir de 2000 RUB) De la même manière, il reste des places disponibles pour le programme court des épreuves en couples de patinage artistique -où les Russes prétendent sérieusement à la médaille d’or- et les compétitions en équipes (8 000 RUB dans les deux cas). Les domaines dans lesquels les Russes ont des chances de l’emporter L’épreuve la plus susceptible de rapporter aux Russes une médaille d’or est le slalom en snowboard femmes (les billets sont en vente à partir de 4000 RUB). Cette année, le pays y présentera les championnes du monde de cette saison Ekaterina Toudegecheva et Alena Zavarzina, la seconde ayant également remporté le championnat du monde il y a deux ans. En patinage de vitesse, vous pourrez admirer Ivan Skobrev (sur 1000, 1500 et 5000 mètres), champion d’Europe et du monde en 2011 et médaillé aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010. Les amateurs de spectaculaire pourront se régaler des disciplines en freestyle, comme la gymnastique acrobatique ou le ski acrobatique (à partir de 2 500 RUB). Où se procurer des billets Les pass sont vendus en billetteries, et notamment dans la galerie commerciale « Modnyi sezon », au sein de l’hôtel Moskva, à Okhotny Ryad. Les billets électroniques sont en vente sur le site officiel des JO. Dans tous les cas, il vous faudra présenter votre passeport lors de l’achat et, pour un envoi par voie postale, la carte bleue avec laquelle vous aurez payé. La vente des billets s’effectue en trois sessions : la première est passée, la seconde se déroule en ce moment et la troisième débutera le 7 février, avec les achats sur place. Dès lors, la date d’achat n’aura plus d’influence sur le prix du billet : seul le placement comptera – le secteur A étant le mieux placé, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

6 décembre 2013