S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

Émeutes à Moscou : ce qu’il s’est passé étape par étape

Émeutes à Moscou : ce qu’il s’est passé étape par étape

Des émeutes ont éclaté le 13 octobre à Birioulevo, une banlieue dortoir du sud-ouest de Moscou. Les habitants du quartier, renforcés par des groupements nationalistes, ont déversé leur colère et leur haine à l’égard des Caucasiens et ressortissants d’Asie centrale résidant dans la capitale.

Le détonateur

A l’origine de cet épisode violent, le meurtre d’un habitant de Birioulevo âgé de 25 ans, Egor Chtcherbakov, poignardé à mort sous les yeux de sa fiancée Ksenia. Selon les témoignages de cette dernière, le couple rentrait d’un club de bowling à chez eux, tard dans la soirée du 10 octobre. A l’entrée de leur immeuble, Egor et Ksenia ont été attaqués par un homme. « Cet homme, qui n'était pas russe, a sorti son couteau. Mon petit ami s’est mis à courir, mais l’homme l’a rattrapé et l’a poignardé, témoigne Ksenia. Je suis montée chez moi et ai appelé l’ambulance – mais les médecins n’ont pas pu le sauver. Mon petit ami est mort sur mes genoux ».Les témoignages de Ksenia ont été confirmés par des caméras de vidéosurveillance installées à l’entrée de son immeuble. L’enregistrement montre notamment qu’avant d’attaquer le jeune couple, un homme d’apparence caucasienne était en train d'importuner une jeune femme qui essayait d’entrer dans l’immeuble. L’homme touchait son visage, tentait de l’embrasser. On aperçoit, sur la vidéo, la jeune fille en larmes. Finalement, cette dernière est parvenue à entrer dans le bâtiment et l’homme s’est éloigné. Quelques minutes plus tard, c'est déjà Ksenia que l'on voit courir en appelant à l’aide.En signe de protestation face à ce crime visiblement gratuit,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Mathieu Lemoine