S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Evgueni Ourlachov : « Le déclin de Russie Unie est aussi évident que le coucher de soleil de ce soir »

Evgueni Ourlachov : « Le déclin de Russie Unie est aussi évident que le coucher de soleil de ce soir »

Dans le cadre de son numéro spécial consacré à Yaroslavl, Le Courrier de Russie a interviewé le 24 juin dernier son maire indépendant, Evgueni Ourlachov. Réputé pour ses critiques acerbes du parti Russie Unie, il a été arrêté dans la nuit du 2 au 3 juillet pour des faits de corruption. Depuis sa prison, il clame son innocence tandis que les autorités lui reprochent des détournements de dizaines de millions de roubles. Son audience est fixée au 2 septembre prochain. Cette interview est la dernière qu’il ait donnée à la presse avant son incarcération.

Le Courrier de Russie : Quelle est votre opinion sur le parti Russie Unie ?Evgueni Ourlachov : Dans les années 1990, la nouvelle Russie se dessinait et l’URSS n’existait plus. Les gens se sont retrouvés sans idéologie, des professeurs vendaient des fruits pour survivre et des jeunes devenaient riches en un an, ceux qui étaient les plus forts triomphaient, des loups... Moi j’étais entrepreneur dans le domaine de la construction. J’étais un loup mais je ne chassais pas en meute, j’ai gagné beaucoup d’argent très rapidement. Russie Unie est une meute de loups, ils ne gagnent plus d’argent, ils volent.
Je ne regrette pas le monde communiste, je regrette le monde soviétique
LCDR : Vous regrettez l’Union soviétique ?E.O. : Je regrette le monde soviétique, pas le monde communiste, je regrette ce pays comme n’importe qui regrette un pays qui tombe. On aurait pu empêcher sa désintégration en proposant aux républiques soviétiques un passage en douceur à la démocratie. Certains auraient de toute façon refusé comme les pays baltes,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Jean-Félix De la ville Baugé