S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

En fauteuil roulant en Sibérie

En fauteuil roulant en Sibérie

Olga Stvolovaïa a aujourd’hui 33 ans. Pourtant, cela fait peu de temps qu'elle peut choisir elle-même ses vêtements ou aller au cinéma seule. Olga a les deux jambes paralysées depuis l'enfance. La revue en ligne Sib.fm a passé une journée en compagnie de la jeune femme et de sa mère, dans la ville de Novossibirsk, en Sibérie.

À neuf ans, après des rhumes et angines à répétition, Olga, prise d'une douleur très vive dans le dos, a été conduite à l'hôpital. Les médecins n'ont pas su diagnostiquer assez rapidement l'épidurite dont elle souffrait. Ses jambes sont restées paralysées. L'épidurite est une inflammation du tissu épidural, situé autour de la moelle épinière, entre la dure-mère et le canal rachidien.

Sur son handicap

« Je ne me suis jamais considérée comme une handicapée. Cela doit paraître absurde à certains, mais je me vois comme une personne normale qui, simplement, ne peut pas marcher. En réalité, le handicap n'est pas un problème insurmontable, ça a seulement l'air terrible. L'homme peut s'adapter à tout, il faut trouver le moyen de s'épanouir même dans ces conditions. Il n’y a qu’une chose vraiment effrayante, c'est quand personne n'a besoin de toi. »

Sur sa maladie

« En l'espace d'un instant, tout a basculé. Au début, j'étais simplement souvent enrhumée, puis j'ai eu très mal au dos. On m'a emmenée à l'hôpital, et les médecins ont dit à ma mère qu'ils procéderaient à des examens jusqu'au lundi suivant et qu’ensuite, je pourrais rentrer à la maison. Le lundi, mes jambes ne répondaient plus. Je n'ai pas pleuré. Je pensais qu'au bout d’une semaine,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Traduit par Léa Tonnaire