Konstantin Ernst : « Je sais qui a tué Vladislav Listyev »

Retour sur l’affaire de l’assassinat, en 1995, du journaliste Vladislav Listyev, via l’interview du directeur général de la chaîne télévisée Pervyï Kanal, Konstantin Ernst, lequel a affirmé savoir qui a ordonné le meurtre. Cet entretien, d’abord diffusé par la revue Snob.ru qui en a rapidement limité l’accès, a été publié par extraits sur Kommersant-online.Note aux lecteurs : Le journaliste, Evgueniï Levkovitch, ne précise pas quand il a discuté avec Konstantin Ernst, expliquant que l’interview était destinée à une autre édition. Il souligne cependant que M. Ernst lui avait alors interdit de publier l’article, du fait d’une « interprétation quelque peu frivole de la conversation ». « C’est donc ici la transcription presque littérale de l’enregistrement, avec toutes les maladresses linguistiques et incluant la demande de Konstantin Lvovitch de débrancher le dictaphone aux moments où il voulait dire quelque chose de tout à fait interdit », note Evgueniï Levkovitch.

Sur la censure à la télévision

Le penchant des citoyens en général, et des journalistes en particulier, aux théories du complot est insurmontable. Ezhi Letz, que j’aime beaucoup, disait : « En fait, tout n’est pas du tout comme en réalité. » Nous ne recevons pas d’indications – on nous demande parfois d’éclairer tel ou tel sujet. L’opinion selon laquelle je passe mes journées près du téléphone à attendre des ordres que j’annonce ensuite aux informations et dans les autres émissions est une contrevérité absolue. C’est une représentation infantile de la façon dont tout est construit.Il n’y a pas de censure. La censure, dans notre pays, est interdite par la Constitution.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Mai 1989, Gorbatchev à Pékin : Deux dragons dans un nid d’hirondelle

Il y a trente ans, le 14 mai 1989, le dernier président de l'URSS, Mikhaïl Gorbatchev, arrive à Pékin, au beau milieu des manifestations étudiantes qui se tiennent place Tian’anmen. Il s’agit de la première visite officielle d’un dirigeant soviétique en République populaire de Chine depuis la rupture entre les deux pays communistes, survenue vingt ans plus tôt.

 

24 mai 2019

Souvenirs rock
du « pays des merveilles »

La chanteuse et productrice américaine Joanna Stingray, figure clef de la scène rock soviétique underground de la fin des années 1980, a fréquenté les artistes les plus emblématiques de la période, de Viktor Tsoï (chanteur du groupe Kino) à Boris Grebenchtchikov (musicien et compositeur de Kino, Aquarium).

 

17 mai 2019

Postface au 70e anniversaire de l’OTAN

Pour Sergueï Karaganov, président honoraire du Conseil de politique extérieure et de défense, influent think-tank russe de relations internationales, il est temps que l'OTAN trouve une raison d'exister autre que la menace, selon lui fabriquée, que ferait peser la Russie sur la sécurité du continent européen.

 

14 mai 2019