Chez les Tatares de Sibérie. Crédits : Roman Briguine. Les meilleures histoires russes de 2012

Chez les Tatares de Sibérie

De Novossibirsk au village de Iourt-Akbalyk, il y a près de 150 kilomètres. Pratiquement tous ses habitants sont tatares, les Russes ne représentent que 6% de la population. À vrai dire, et les uns et les autres parlent tatare. Reportage de la revue en ligne basée à Novossibirsk Sib.fm.

Dans la taïga, que faire ?

À neuf heures du matin, il n’y a personne dans les rues de Iourt-Akbalyk. Beaucoup d’habitants du village sont partis quelques heures plus tôt à 20 kilomètres d’ici, vers la « grande taïga », près de Bazoï – aux pommes. Les noix de cèdre sont achetées sur place par « les Japonais, puis les Chinois ». Ils paient 170 roubles [4 euros, ndlr] pour un kilo.Pêches, baies, champignons et noix de cèdre – ce sont ici les principaux moyens de gagner de l’argent. Les 250 habitants du village peuvent aussi travailler au leskkhoz, le point d’infirmerie-maternité, ou aux deux magasins, ou encore à l’école et la bibliothèque avec la salle des fêtes, dans la cédraie.Un long bâtiment en rondins sous les pins – c’est l’école locale. L’année dernière, il y avait ici 20 élèves et six enseignants.— Cette année, c’est l’affluence – huit nouveaux élèves de première classe [équivalent du CP, ndt], raconte le directeur Villiour Mavlioutov. L’école survivra sûrement encore cinq ans.Sa chienne Aïka entre bravement dans le bâtiment, vide pendant le week-end.Villiour enseigne l’histoire et a décidé cette année de créer un musée documentaire. Une des pièces est une copie d’une carte de 1735. On y voit comment Tatares locaux et colons russes se partageaient la terre.— Les gens viennent ici finir leurs jours, beaucoup souhaitent acheter du terrain et construire une maison,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Souvenirs rock
du « pays des merveilles »

La chanteuse et productrice américaine Joanna Stingray, figure clef de la scène rock soviétique underground de la fin des années 1980, a fréquenté les artistes les plus emblématiques de la période, de Viktor Tsoï (chanteur du groupe Kino) à Boris Grebenchtchikov (musicien et compositeur de Kino, Aquarium).

 

17 mai 2019

Postface au 70e anniversaire de l’OTAN

Pour Sergueï Karaganov, président honoraire du Conseil de politique extérieure et de défense, influent think-tank russe de relations internationales, il est temps que l'OTAN trouve une raison d'exister autre que la menace, selon lui fabriquée, que ferait peser la Russie sur la sécurité du continent européen.

 

14 mai 2019

Mezen : un village
au chevet de son hôpital

À Mezen, petite ville du Grand Nord russe, les retraités se sont organisés pour financer la rénovation de l’hôpital municipal. Un reportage du magazine Ogoniok.

 

12 avril 2019