Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'offre Découverte

Miniatures : les nouvelles poupées russes

Miniatures
Les nouvelles poupées russes

Anastasia Linina/@barbie_everyday

L’industrie des accessoires faits main pour poupées a le vent en poupe en Russie, où les jeunes mamans ne sont pas les seules à se passionner pour la confection de modèles réduits hyperréalistes d’objets du quotidien. Le magazine Ogoniok est allé à la rencontre de ces miniaturistes.

Il y a quelques années, Ioulia Gartoung, originaire de Nijni-Novgorod, cherchait une poupée de type Barbie pour sa fille. « Je suis restée bouche bée devant l’immensité du choix de modèles sur internet », se souvient-elle. Elle en achète une, et le coup de foudre est tel (« elle était si belle avec ses chevilles articulées ! ») que la jeune maman la garde pour elle. Elle entreprend alors de lui aménager un petit intérieur...

Designer de profession, Ioulia fabrique un premier canapé miniature en s’inspirant d’un meuble « de taille humaine » dont elle avait elle-même réalisé les croquis. Elle se spécialise ensuite dans le mobilier ultra-réaliste à l’échelle 1:6. Et le succès est au rendez-vous : son carnet de commande est rempli pour un an.

La vie en 1:6

Depuis une vingtaine d’années, la plangonophilie (collection de poupées) connaît un véritable boum en Russie. Hélas, tandis que les collectionneurs ne jurent que par le réalisme, ils ne trouvent généralement en Russie que des jouets pour enfants et sont contraints de se tourner vers les États-Unis, l’Europe, le Japon ou la Chine. La plateforme chinoise d’e-commerce AliExpress regorge ainsi de mini-percolateurs et de préservatifs « pour Barbie »...

Les nouveaux créateurs de modèles réduits,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Le pétrole du monde d’après

La consommation de pétrole a atteint ou atteindra prochainement son pic. Quelle que soit l’évolution de la situation économique, la chute de la demande et des cours de l’or noir est inéluctable, estime Maxime Orlovski, directeur de la banque Renaissance Capital.

 

1 octobre 2020

Le bois de wapiti : le nouvel élixir bouriate

En Bouriatie, une région située au sud du lac Baïkal, deux entrepreneurs ont ouvert la première ferme de wapitis de l’Altaï. Ils proposent aujourd’hui des cosmétiques et d’autres produits fabriqués à partir des bois de ces cervidés, connus pour leurs vertus thérapeutiques.

 

18 septembre 2020