S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

Oural : barricadé au nom de la foi

Oural
Barricadé au nom de la foi

Serge Romanov dans son monastère de la région d'Ekaterinbourg, le 17 juin 2020. Photo : RIA Novosti

À Sredneouralsk, dans l’Oural, le père Serge Romanov, un prêtre faisant l’objet de sanctions disciplinaires pour s’être opposé au confinement, s’est barricadé dans l’enceinte du couvent de l’Icône-de-la-Vierge-Marie, dont il est le père supérieur.

Le 15 juin, le père Serge Romanov est entendu par le tribunal ecclésiastique du diocèse d’Ekaterinbourg, dont il dépend. Il est accusé d’avoir désobéi à sa hiérarchie en célébrant, malgré les recommandations sanitaires, des messes ouvertes aux laïcs pendant le pic de l’épidémie.

Lors de l’audience, il refuse de répondre aux questions et limite sa plaidoirie à une déclaration écrite à l’avance : il y accuse le patriarche Cyrille d’avoir « trahi Dieu et l’Église » en appelant les fidèles à respecter les recommandations sanitaires de l’Agence fédérale de santé et en leur fermant les églises à Pâques, en avril. Il quitte ensuite l’assemblée sans attendre le verdict. Le tribunal le destitue de sa charge d’higoumène (père supérieur) du couvent de l’Icône-de-la-Vierge-Marie.

Ancien repris de justice, le père Serge jouit d'une réputation de thaumaturge et d'exorciste.

Le lendemain, le père Gueorgui Viktorov, nommé à la place de son collègue, se rend à Sredneouralsk pour prendre ses fonctions. À la porte du monastère, il se heurte à des hommes vêtus de noir se présentant comme des cosaques et des anciens combattants.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Guilhem Pousson

L’amour binational victime du Covid

Depuis six mois, les frontières de la Russie sont fermées aux ressortissants de la majorité des pays du monde. De nombreux couples franco-russes non mariés, séparés au moment de la fermeture des frontières, ne peuvent toujours pas se retrouver.

 

22 septembre 2020

Enseignement : les langues étrangères ratent le bac

Souvent excellent à l’université, l’enseignement des langues en Russie peine à se démocratiser. Le gouvernement vient d’ailleurs d’annuler l’instauration prochaine d’une épreuve obligatoire de langue vivante au baccalauréat : la piètre qualité de la formation scolaire risquait de faire échouer une majorité de candidats.

 

16 septembre 2020