S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Le fils Cousteau à la rescousse des baleines russes

Le fils Cousteau à la rescousse des baleines russes

L’océanologue français Jean-Michel Cousteau – fils du commandant Jacques-Yves Cousteau – a écrit à Vladimir Poutine pour que la Russie interdise la capture de cétacés dans ses eaux territoriales. Un combat qu’il mène depuis plus d’un an.

En février 2019, des photographies parues dans les médias du monde entier révèlent la captivité de 11 orques et 93 bélugas dans des bassins à proximité de Nakhodka, dans l’Extrême-Orient russe. Capturés en mer d’Okhotsk, les cétacés étaient destinés à des parcs aquatiques chinois.

Ces clichés suscitent une vague d’indignation à travers le monde. Une pétition sur le site Change.org récolte 1,4 million de signatures, dont celle de l’acteur américain Leonardo Di Caprio.

Bélugas en captivité près de Nakhodka, dans l’Extrême-Orient russe, le 1er mars 2019. 
Photo : Yuri Smityuk / TASS

Aussitôt, un collectif d’environnementalistes, conduit par l’océanologue français Jean-Michel Cousteau,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Guilhem Pousson

L’amour binational victime du Covid

Depuis six mois, les frontières de la Russie sont fermées aux ressortissants de la majorité des pays du monde. De nombreux couples franco-russes non mariés, séparés au moment de la fermeture des frontières, ne peuvent toujours pas se retrouver.

 

22 septembre 2020

Enseignement : les langues étrangères ratent le bac

Souvent excellent à l’université, l’enseignement des langues en Russie peine à se démocratiser. Le gouvernement vient d’ailleurs d’annuler l’instauration prochaine d’une épreuve obligatoire de langue vivante au baccalauréat : la piètre qualité de la formation scolaire risquait de faire échouer une majorité de candidats.

 

16 septembre 2020