S'abonner, c'est dessiner avec la Russie les horizons du Monde de demainDécouvrir nos offres

Vaccin anti-Covid-19 : la Russie en pointe

Vaccin anti-Covid-19
La Russie en pointe

Plusieurs laboratoires russes s’apprêtent à lancer les premiers essais cliniques d’un vaccin contre le Covid-19. Les médecins tempèrent toutefois l’enthousiasme que cette nouvelle pourrait susciter.

Près de soixante-dix équipes de chercheurs à travers le monde œuvrent actuellement à la mise au point d’un vaccin contre le coronavirus. En Russie, sept laboratoires sont impliqués dans ce travail, selon le ministre de la Santé Mikhaïl Mourachko. Si les premiers essais cliniques étaient initialement prévus en juillet prochain, le 20 avril, au cours d’une réunion consacrée à la situation épidémiologique, Vladimir Poutine a ordonné aux autorités sanitaires d’accélérer les démarches d’homologation et d’importer les équipements nécessaires à la production du vaccin à grande échelle.

Deux jours plus tard, Alexandre Miasnikov, représentant du Centre de surveillance de l’épidémie de coronavirus, annonçait que les essais cliniques commenceraient le 1er juin. Cela ne signifie cependant pas que le vaccin soit prochainement disponible pour toute la population, les essais cliniques pouvant durer jusqu’à dix-huit mois.

Une question de sécurité nationale

Si la Russie peut difficilement être qualifiée de leader mondial dans la production de médicaments, elle a néanmoins appris à fabriquer des vaccins de qualité dès l’époque soviétique. En 1958, le célèbre virologue Mikhaïl Tchoumakov a ainsi effectué les premiers tests cliniques au monde d’un vaccin contre la poliomyélite, permettant à l’URSS de devenir le premier pays à éradiquer la maladie dans les années 1960.

Des instituts de recherche reconnus ont réorienté leurs recherches dans les premiers jours de l’épidémie.

Ces dernières années, la Russie a certes perdu une grande partie de ses capacités de production – depuis les années 1990,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Abonnez-vous au Courrier de Russie pour 1€ et profitez de toute l’actualité

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Se connecter

Cliniques privées : le Covid «cinq étoiles»

La crise du coronavirus n’est pas synonyme de baisse d’activité pour tout le monde. Selon Forbes, le milliardaire Vladimir Evtouchenkov a ainsi vu sa fortune augmenter de 53 % en quelques mois. Il faut dire qu’il possède Medsi, premier réseau de cliniques privées du pays.

 

30 septembre 2020