S'abonner, c'est dessiner avec la Russie les horizons du Monde de demainDécouvrir nos offres

Saint-Pétersbourg : « Les mesures anti-Covid-19 doivent avoir une base légale »

Saint-Pétersbourg
« Les mesures anti-Covid-19
doivent avoir une base légale »

Un groupe de vingt et une personnes a porté plainte contre les autorités de la ville de Saint-Pétersbourg qui, selon eux, pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, impose à la population des mesures restrictives en dehors du cadre légal adéquat. Le Courrier de Russie s’est entretenu avec Ivan Pavlov, un de leurs avocats.

Pourquoi avez-vous décidé de soutenir la plainte collective contre la mairie de Saint-Pétersbourg ?

Ivan Pavlov : La situation épidémiologique ne justifie pas tout : les décisions prises doivent avant tout s’inscrire dans un cadre légal.

Les mesures de confinement adoptées à Saint-Pétersbourg depuis le 13 mars privent les habitants de certains droits. Les Pétersbourgeois ne peuvent par exemple participer à aucun rassemblement de masse.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Propos recueillis par Natalia Chkourenok

Rentrée politique : une stabilité inconfortable

Le climat politique se tend en Russie depuis quelques semaines. Cela ne suffit pas, néanmoins, à déstabiliser le Kremlin, selon le politologue Dmitri Travine, directeur du Centre de recherches sur la Russie contemporaine.

 

27 août 2020

Iouri Dmitriev : un historien devant ses juges

Le 22 juillet, le tribunal de Petrozavodsk (Carélie) rendra son verdict concernant l'historien et défenseur des droits de l'homme Iouri Dmitriev. Le sexagénaire encourt quinze ans de prison ferme pour violences sexuelles sur mineure.

 

21 juillet 2020

Saint-Pétersbourg : survivre sans touristes

Saint-Pétersbourg a la réputation d’être la ville à la fois la plus touristique et la plus aristocratique de Russie. Loin de se laisser abattre par le ralentissement de l’activité, ses commerçants, guides et artistes se sont adaptés au confinement et abordent avec optimisme le « monde d’après ».

 

26 juin 2020