S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

Crise économique : le prêt sur gage vital pour les Russes

Crise économique
Le prêt sur gage vital pour les Russes

Les organismes de prêt sur gage, appelés « crédits lombards » en Russie (en référence à la Lombardie, d’où étaient originaires de nombreux banquiers au Moyen Âge), tirent leur épingle du jeu en cette période de crise.

Alexeï, 28 ans, chauffeur de taxi à Irkoutsk, (Sibérie orientale, au bord du lac Baïkal), a toujours eu du mal à joindre les deux bouts. Mais depuis le début du confinement, ses affaires sont catastrophiques : il promène rarement plus de deux clients par semaine. Pour pouvoir continuer de se nourrir, de se loger et de payer la location de sa voiture, il a récemment mis en gage une chaîne en or au mont-de-piété local : « J’étais coincé, je n’avais plus le choix : je n’ai droit à aucune aide de l’État, je n’ai pas d’économies et je n’aurais probablement pas pu obtenir un crédit dans une banque… », confie-t-il.

Profiteurs de crise

Les monts-de-piété pratiquent en effet des taux (6-10 %) bien inférieurs à ceux des banques (8-12 %) ou des organismes de micro-crédit (jusqu’à 30 % pour un prêt à un mois d’échéance) et,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Sergueï Chestak

Atelier Piotr Fomenko : les planches sur la Toile

Après une interruption due au confinement, les répétitions reprennent peu à peu dans les théâtres russes. Face à l’incertitude planant sur l’ouverture prochaine des salles au public, Evgueni Kamenkovitch, directeur artistique de l’Atelier Piotr Fomenko de Moscou, fait le pari du spectacle en ligne.

 

21 juillet 2020

Applications anti-Covid
Bolchoï Brother

Pendant le confinement, les autorités russes ont collecté une masse importante d’informations personnelles via des applications de suivi des personnes contaminées et de contrôle des déplacements. Des doutes subsistent sur le devenir de ces données.

 

8 juillet 2020