Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Confinement : les délinquants s’adaptent

Confinement
Les délinquants s'adaptent

Si l’introduction des mesures de confinement a entraîné une chute du nombre des délits en Russie, elle a également donné lieu à de nouvelles formes d’escroquerie. 

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, la criminalité reste « stable et sous contrôle » en Russie, selon un rapport du ministère de l’Intérieur en date du 20 avril. Entre janvier et mars 2020, le nombre de meurtres et de tentatives de meurtre a baissé de 4,9 % par rapport à la même période de l’année dernière. Les vols avec violences affichent la chute la plus marquée (-22,4 %), tandis que les agressions ont diminué de 3,3 %. Les détournements de fonds (-1,7 %) et les incendies criminels (-1,5 %) baissent également. Enfin, les délits ont diminué de 11 % dans les transports en commun.

La police russe a recensé des cas d’arnaques aux faux tests de dépistage et aux faux traitements anti-coronavirus, ainsi qu’une hausse du piratage informatique.

Le ministère souligne, en outre, la diminution de 3,8 % de la criminalité liée au trafic d’armes (7 500 cas enregistrés entre janvier et mars) et celle de 17,6 % du nombre de vols d’armes, de munitions, de substances et engins explosifs (243 cas). Par ailleurs, en trois mois, 1 400 délits ont été commis à l’aide d’une arme,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Kremlin : le difficile renouvellement des élites

Conservation et exercice du pouvoir, renouvellement des élites, fossé avec la « Russie d’en bas », corruption… Pour la sociologue Olga Krychtanovskaïa, directrice du Centre d’études sur les élites russes de l’Université d’État de gestion, le système politique actuel repose sur une classe dirigeante jalouse de son pouvoir et peu en phase avec la société civile.

 

29 octobre 2020

Le Jésus de Sibérie derrière les barreaux

Dans le territoire de Krasnoïarsk, en Sibérie orientale, la police a arrêté les dirigeants d’une secte, accusés de violence et d’extorsion de fonds. Les défenseurs des droits voient dans l’interdiction de l’organisation un nouveau recul de la liberté d’opinion en Russie.

 

1 octobre 2020