S'abonner, c'est découvrir la Russie sans préjugés ni concessionsDécouvrir nos offres

Échecs : le championnat du monde vaincu par le Covid-19

Échecs : le championnat du monde vaincu par le Covid-19

Jeudi 26 mars, la Fédération internationale des échecs (FIDE) a annoncé la suspension du prestigieux Tournoi des Candidats, qui se déroulait depuis neuf jours à Ekaterinbourg contre l’avis des autorités sanitaires.

Dans un communiqué, le président de la FIDE, le Russe Arkadi Dvorkovitch, explique que l’arrêt du tournoi est lié à la fermeture des frontières aériennes de la Russie, entrée en vigueur le 27 mars. « Nous ne sommes plus en mesure de garantir le retour des joueurs et des organisateurs dans leurs pays respectifs », écrit-il. Officiellement, aucun des huit participants n’a contracté le Covid-19.

Le Tournoi des Candidats, dont le vainqueur devait affronter le champion du monde, Magnus Carlsen, était la dernière compétition sportive internationale à se dérouler sur le sol russe malgré la pandémie.

Un maintien polémique

Le débat sur l'annulation de la compétition commence plusieurs semaines avant le premier match. Le maintien de l’événement compte alors des partisans de poids : la FIDE, la Fédération russe échiquéenne (FRE),

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Guilhem Pousson

Enseignement : les langues étrangères ratent le bac

Souvent excellent à l’université, l’enseignement des langues en Russie peine à se démocratiser. Le gouvernement vient d’ailleurs d’annuler l’instauration prochaine d’une épreuve obligatoire de langue vivante au baccalauréat : la piètre qualité de la formation scolaire risquait de faire échouer une majorité de candidats.

 

16 septembre 2020

Rentrée scolaire : sous le signe du Covid

En Russie comme en France, la préparation de la rentrée scolaire 2020, qui aura lieu le 1er septembre comme chaque année, est loin de se dérouler dans un climat serein, entre mesures barrières difficiles à appliquer et crainte d’un reconfinement imminent.

 

31 août 2020