S'abonner, c'est dessiner avec la Russie les horizons du Monde de demainDécouvrir nos offres

Confinement : le BTP hors des clous

Confinement : le BTP hors des clous

Installation d'un bouclier dans le tunnel de la station de métro Vystavotchnaïa, à Moscou, le 29 avril 2020. Photo : Vladimir Gerdo / TASS

La poursuite de nombreux chantiers, malgré l’épidémie, suscite un vaste débat en Russie. Le non-respect des précautions sanitaires par les ouvriers et leurs patrons est notamment mis en cause.

Au début d’avril, la presse russe rapportait des centaines de cas de contamination au coronavirus sur un grand chantier de la région de Mourmansk (Arctique). Les travaux du futur Centre de construction navale de gros tonnage, un mégaprojet lancé par Novatek, l’un des principaux producteurs russes de gaz naturel, emploient près de 11 000 ouvriers venus des quatre coins du pays, de Biélorussie et de Turquie, tous logés sur place. Selon l’enquête du journal Novaïa Gazeta, ces hommes disposent de gel désinfectant mais pas de masques ni de gants.

Dans l'urgence, les autorités régionales déploient alors sur le chantier un hôpital de campagne équipé de 50 lits – une capacité pouvant être portée à 500 – et d’une dizaine de respirateurs artificiels. Toutefois, alors que la contagion ne cesse de se propager parmi les ouvriers – près de 800 cas à ce jour –, le gouverneur de la région de Mourmansk, Andreï Tchibis, ne juge toujours pas nécessaire de suspendre le chantier.

Une « main-d’œuvre jetable »

La polémique gagne bientôt Moscou, l'épicentre de l’épidémie en Russie, avec plus de 50 % du total des cas. Le 7 avril, dans un post publié sur Instagram, le député municipal d’opposition Ilya Iachine s’étonne de voir des ouvriers sans aucune protection repaver les trottoirs dans le centre de la capitale en dépit du confinement instauré une semaine plus tôt. « Quelqu’un peut-il expliquer à Sobianine [le maire de Moscou,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Sergueï Chestak

Atelier Piotr Fomenko : les planches sur la Toile

Après une interruption due au confinement, les répétitions reprennent peu à peu dans les théâtres russes. Face à l’incertitude planant sur l’ouverture prochaine des salles au public, Evgueni Kamenkovitch, directeur artistique de l’Atelier Piotr Fomenko de Moscou, fait le pari du spectacle en ligne.

 

21 juillet 2020

Applications anti-Covid
Bolchoï Brother

Pendant le confinement, les autorités russes ont collecté une masse importante d’informations personnelles via des applications de suivi des personnes contaminées et de contrôle des déplacements. Des doutes subsistent sur le devenir de ces données.

 

8 juillet 2020