Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Poutine vu par les femmes

Poutine vu par les femmes

Chaque 8 mars, lors de sa traditionnelle allocution prononcée à l’occasion de la Journée internationale des femmes, Vladimir Poutine ne tarit pas d’éloges sur le « sexe faible ». L’année dernière, il avait par exemple souligné « l’infinie générosité » des femmes russes et leur capacité à assumer « les plus hautes responsabilités professionnelles ». Ces compliments répétés ne passent pas inaperçus de leurs destinataires…

Décrit comme un homme particulièrement sérieux, voire austère, Vladimir Poutine protège jalousement sa vie privée. Celui qui est devenu, après son divorce d’avec sa femme Lioudmila en 2013, un des célibataires les plus en vue du pays, élude d’ailleurs avec maestria les fréquentes questions relatives à son statut matrimonial.

« M. le président, quand vous mariez-vous ? Et avec qui ? », lui demande ainsi un journaliste lors de la grande conférence de presse de décembre 2018. « Mais vous, êtes-vous marié ? », répond Vladimir Poutine, sourire en coin, avant de rebondir sur la réponse affirmative du reporter : « Je vois, il est marié et me souhaite la même chose… » Avant d’ajouter : « De toute façon, je finirai bien par le faire, comme tout homme qui se respecte », provoquant les applaudissements nourris de l’assistance et quelques exclamations féminines…

La fascination exercée par Vladimir Poutine sur les femmes ne date pas d’hier. En 2004, le groupe pop Poïouchtchié vmestié, déclare sa flamme à celui qui tient les rênes du pays depuis quatre ans : « Mon mec s’est encore foutu dans de sales draps / Il s’est battu, est rentré bourré / Ça m’a soûlée, je l’ai viré. » Heureusement pour la chanteuse, la solution existe : « Moi, ce que je veux, c’est un mec comme Poutine, un mec fort, qui ne boit pas, qui ne me fera jamais de mal, et ne se fera pas la malle »…

"Comme Poutine", l'album du groupe pop Poïouchtchié vmestié en 2004. Photo : discogs

Quelques années plus tard, un groupe de trois retraitées délurées, les Golden babki, remet sur le métier l’ouvrage. Dans une chanson à l’humour acide, Mémé Zoïa, Mémé Liouba et Mémé Dounia, tout en moquant les divers opposants politiques du Kremlin (elles envoient, par exemple, le nationaliste Jirinovski dans l’espace à cheval sur une fusée) et en affirmant « ne pas voir pour qui voter,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Le pouvoir russe au féminin

Sénatrices, députées, ministres, opposantes… A l'occasion de la journée internationale des femmes, le Courrier de Russie dresse une série de portraits de responsables politiques russes plus ou moins influentes.

 

8 mars 2019