S'abonner, c'est dessiner avec la Russie les horizons du Monde de demainDécouvrir nos offres

Caméras, reconnaissance faciale : les yeux de Moscou au service du confinement

Caméras, reconnaissance faciale
Les yeux de Moscou au service du confinement

Une partie de la surveillance des personnes placées en quarantaine ces dernières semaines repose sur le système de caméras à reconnaissance faciale mis en place par la mairie de Moscou.

En février dernier, Artiom rentre de Milan (Italie) et doit observer deux semaines de confinement à domicile pour le cas où il serait porteur du coronavirus. Quelques jours après son arrivée, le jeune homme sort ses poubelles dans la cour de son immeuble. Le lendemain, il reçoit la visite de la police qui le verbalise. Parmi les pièces prouvant l’infraction, il découvre une copie de son passeport et une photographie prise par la caméra de l’interphone de son immeuble.

Identification en temps réel

Le recours aux caméras de surveillance dans la lutte contre la propagation du coronavirus, annoncé le 21 février dernier par le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, fait figure de test grandeur nature pour un système mis en place pas à pas depuis plusieurs années et fort, depuis le début de 2020, de 30 000 caméras de haute technologie (sur les 170 000 appareils que compte la capitale).

La mairie de Moscou a déboursé 3,2 millions de dollars pour s’assurer l’exclusivité sur la technologie de reconnaissance faciale FindFace, mise au point par l’entreprise russe NtechLab (dont 25 % des parts appartient à l’entreprise d’État Rostec). FindFace permet d’identifier en temps réel des personnes au milieu d’une foule à partir des photographies de la base de données de la police. Pendant la coupe du monde de football organisée durant l’été 2018 en Russie, elle avait permis l’arrestation de plus de 180 personnes recherchées par la police. À l’époque, seules 500 caméras étaient connectées au réseau…

Le métro sous bonne garde...

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Sergueï Chestak