Chroniques pénitentiaires
Société

Chroniques pénitentiaires

Cette semaine, le jeune Stanislav, interné dans une colonie pénitentiaire de la région d'Omsk, a eu droit aux honneurs de la presse pour avoir gagné le concours de lancers de valienki, ces bottes de feutre caractéristiques de la Russie. L'article précise qu'ayant lancé sa botte à 28 mètres de distance, Stanislav avait du même coup battu son propre record, qui était de 27 mètres.

L'irruption d'un jeu aussi bon enfant dans un environnement comme celui d'une colonie pénitentiaire m'a rappelé des souvenirs littéraires : Dostoïevski, qui a raconté son expérience au bagne dans les Souvenirs de la maison des morts, narre en effet plusieurs scènes de ce genre, petits îlots de joie au milieu de la rudesse du quotidien des détenus. Les bagnards n'oublient jamais,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Marguerite Sacco

Dernières nouvelles de la Russie

Ça tourne mal

La semaine a démarré sur les chapeaux de roue dans la presse russe : Omsk. Il tente de réconcilier deux époux qui se disputent et finit par déclencher une rixe à l'arme blanche. L'article de Yandex relayant l'information précise comme la chose la plus naturelle du monde que, lorsque les premiers ont commencé à se disputer, leur voisin de table, « souhaitant les réconcilier, commença par frapper l'homme d'un coup de poing au visage ».

 

22 janvier 2020

L’internet russe : memes et fatalisme

Récemment, une information universitaire publiée sur Yandex a beaucoup amusé les internautes russophones. On y apprenait que, dans le cadre d’un séminaire intitulé « Système national de sécurité de l’information », les étudiants de l’Université technologique (МИРЭА) allaient passer, entre autres matières, des examens sur les memes, devenus de véritables outils de communication politique.

 

8 janvier 2020

Les prénoms de l’année

Bonne année 2020 ! C’est l’heure du traditionnel article sur les prénoms les plus souvent donnés au cours des douze derniers mois. Chaque fin de décembre, les mairies des grandes villes russes, après s’être penchées sur les registres d’état civil, publient dans les journaux locaux un petit article sur les prénoms de leur région les plus populaires… et les plus insolites.

 

2 janvier 2020