S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

Le retour de l’humour politique

Le retour de l’humour politique

Elkin Svoboda

Mis au placard depuis une dizaine d’années par des chaînes de télévision soporifiques à force d’être sages et obéissantes, l’humour politique est en train de revenir sur le devant de la scène en Russie.

« Vladimir Poutine s’ennuie clairement avec nous [les Russes]. Il faut le comprendre : nos problèmes, ce sont les retraites, qui ne sont jamais assez élevées, ou les routes, qui sont toujours mauvaises. Lui, il voit grand, il voit loin ! Dans sa tête, il est déjà en train de conquérir Mars ! » Ces mots sont signés Maxime Galkine, animateur, humoriste, star du petit écran et des salles de spectacle. Face à lui, le public venu assister à son one-man-show est à la fois conquis et médusé par l’ironie cinglante.

L’humoriste enchaîne sur la censure qui frappe les journalistes de télévision : « Nous sommes revenus au temps de l’Union soviétique. On ne nous laisse même plus le temps de réfléchir, on nous mâche le travail. On nous explique qui sont les bons, qui sont les méchants, ce qu’il faut dire, ce qu’il faut faire. Et nous restons là, à flipper qu’on nous casse la figure au cas où nous ferions un pas de travers… », s’emporte-t-il lors du même spectacle.

Cette prise de parole tranche tellement avec le fond monocorde de la production télévisuelle russe actuelle (certains présentateurs d’émissions politiques se sont d’ailleurs empressés de dénoncer les « mensonges » de M. Galkine), qu’elle fait réagir forums et réseaux sociaux, habituellement hermétiques aux intrigues du petit écran.

Maxime Galkine. Photo : pbs.twimg.com

Sans qu’on sache toujours exactement la part de sérieux accordée à ces suppositions, les internautes se mettent à débattre du rôle que Maxime Galkine devrait jouer dans l’opposition et de ses chances de l’emporter à la présidentielle de 2024. Comme preuve de la plausibilité du scénario, certains évoquent l’humoriste Mikhaïl Evdokimov, devenu gouverneur de l’Altaï dans les années 2000, quand d’autres citent l’exemple de Volodymyr Zelensky, acteur et humoriste devenu président de l’Ukraine au printemps dernier. Et tous de soupirer à l’idée d’avoir comme première dame Alla Pougatcheva, femme de Galkine et star de la chanson depuis les années 1970...

Gorbatchev l’antihéros

La séquence marque incontestablement le grand retour de l’humour politique en Russie,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Ivan Davydov