Le retour de l’humour politique

Mis au placard depuis une dizaine d’années par des chaînes de télévision soporifiques à force d’être sages et obéissantes, l’humour politique est en train de revenir sur le devant de la scène en Russie.

« Vladimir Poutine s’ennuie clairement avec nous [les Russes]. Il faut le comprendre : nos problèmes, ce sont les retraites, qui ne sont jamais assez élevées, ou les routes, qui sont toujours mauvaises. Lui, il voit grand, il voit loin ! Dans sa tête, il est déjà en train de conquérir Mars ! » Ces mots sont signés Maxime Galkine, animateur, humoriste, star du petit écran et des salles de spectacle. Face à lui, le public venu assister à son one-man-show est à la fois conquis et médusé par l’ironie cinglante.

L’humoriste enchaîne sur la censure qui frappe les journalistes de télévision : « Nous sommes revenus au temps de l’Union soviétique. On ne nous laisse même plus le temps de réfléchir, on nous mâche le travail. On nous explique qui sont les bons, qui sont les méchants, ce qu’il faut dire, ce qu’il faut faire. Et nous restons là, à flipper qu’on nous casse la figure au cas où nous ferions un pas de travers… », s’emporte-t-il lors du même spectacle.

Cette prise de parole tranche tellement avec le fond monocorde de la production télévisuelle russe actuelle (certains présentateurs d’émissions politiques se sont d’ailleurs empressés de dénoncer les « mensonges » de M. Galkine), qu’elle fait réagir forums et réseaux sociaux, habituellement hermétiques aux intrigues du petit écran.

Maxime Galkine. Photo : pbs.twimg.com

Sans qu’on sache toujours exactement la part de sérieux accordée à ces suppositions, les internautes se mettent à débattre du rôle que Maxime Galkine devrait jouer dans l’opposition et de ses chances de l’emporter à la présidentielle de 2024. Comme preuve de la plausibilité du scénario, certains évoquent l’humoriste Mikhaïl Evdokimov, devenu gouverneur de l’Altaï dans les années 2000, quand d’autres citent l’exemple de Volodymyr Zelensky, acteur et humoriste devenu président de l’Ukraine au printemps dernier. Et tous de soupirer à l’idée d’avoir comme première dame Alla Pougatcheva, femme de Galkine et star de la chanson depuis les années 1970...

Gorbatchev l’antihéros

La séquence marque incontestablement le grand retour de l’humour politique en Russie,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Ivan Davydov

Dernières nouvelles de la Russie

Poutine-De Gaulle : Deux destins providentiels

Au milieu d’octobre dernier, Vladislav Sourkov, conseiller de Vladimir Poutine, appelait à analyser le « poutinisme » comme une manière de gouverner « particulièrement efficace » et « à la portée mondiale ».

 

6 novembre 2019

Mikhaïl Abramov, dernier voyage au paradis des icônes

À la fin du mois d’août, l’homme d’affaires Mikhaïl Abramov est décédé dans un accident d’hélicoptère à l’âge de 56 ans, alors qu’il se trouvait en vacances en Grèce. Enterré au cimetière Vagankovo, aux côtés du poète Sergueï Essenine et du chanteur Vladimir Vyssotski, Mikhaïl Abramov s’était fait connaître en ouvrant à Moscou, dans les années 2000, le Musée de l’icône russe.

 

13 septembre 2019

Vladimir Poutine au pouvoir : Vingt ans déjà…

Été 1999 : le Kremlin est en mauvaise posture. Le second mandat de Boris Eltsine, gravement malade et de plus en plus impopulaire, approche de son terme, le pays se prépare à élire un nouveau parlement, puis un nouveau président…

 

23 août 2019