Altaï : micmac chez les écolos

L’ONG Greenpeace Russie a localisé une résidence privée sur les bords du lac Darachkol, à plus de 2 000 mètres d’altitude, dans l’Altaï, en plein site protégé. Le terrain, rapporte Kommersant, appartiendrait à Kabarga, une autre ONG de préservation de la nature.

Les écologistes affirment que la maison se trouve dans une zone strictement protégée du parc Beloukha, où tout type de construction définitive est formellement interdite. Par ailleurs, les « montagnes dorées de l’Altaï » sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. « L’Organisation doit être informée de toute construction susceptible de menacer la valeur universelle et extraordinaire des sites classés », rappelle le militant de Greenpeace Russie, Mikhaïl Kreïndline.

Pieux ou béton ?

Les autorités régionales ont confirmé les révélations de Greenpeace.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Nastassia Lagaude