Réchauffement climatique : Les Russes entre inquiétude et déni

En mer de Sibérie occidentale, une équipe de chercheurs russes a enregistré des rejets records de méthane dans l’atmosphère. Cette conséquence de la fonte du permafrost pourrait obliger la Russie à prendre au sérieux le problème du réchauffement climatique.

Partis en expédition au large de l’île Bennett, les scientifiques de l’Université polytechnique de Tomsk (Sibérie) ont enregistré une concentration atmosphérique de méthane six à sept fois supérieure au taux mondial. Le phénomène se manifeste même de manière très concrète par la formation de colonnes de bulles remontant à la surface et donnant aux eaux sombres de l’Arctique une teinte vert émeraude…

« En une quarantaine d’expéditions dans la région, je n’avais jamais assisté à des remontées de gaz aussi intenses », a confié l’océanologue Igor Semiletov, membre de l’Académie des sciences de Russie.

Cet exemple est un des nombreux signes tangibles du changement climatique dans le pays. Le permafrost, la partie du sol gelée en permanence, couvre près des deux tiers du territoire russe et le développement de micro-organismes méthanogènes en fait une bombe à retardement. Sa fonte progressive, liée à la hausse de la température moyenne du globe, provoque un rejet massif de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, accélérant le réchauffement climatique. Les données officielles sont claires : entre 1976 et 2018, la température s’est élevée de 0,47 degré par décennie en Russie. C’est 2,5 fois plus vite que dans le reste du monde.

Même en doublant sa production charbonnière, la Russie resterait dans les clous de l'accord de Paris sur le climat.

Le phénomène a également des répercussions sur les infrastructures (affaissements de routes, effondrements d’immeubles) et sur l’environnement : l’assèchement des tourbières favorise les départs de feux – autres sources massives de gaz à effet de serre.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Boris Iounanov

Dernières nouvelles de la Russie

Dopage : Le sport russe en suspens

Anjelika Sigorova (perche), Maria Lasitskene (hauteur)… Aux Championnats du monde d’athlétisme de Doha (Qatar), les sportifs russes se distinguent comme à chaque compétition. Pourtant, la Russie ne figure pas au tableau des médailles.

 

2 octobre 2019

Jacques Chirac, le plus russe des présidents français

Ce jeudi 26 septembre, l’ancien président français Jacques Chirac est décédé à l’âge de 86 ans. À Moscou, les réactions trahissent le prestige dont jouit l’ancien chef d’État en Russie.

 

26 septembre 2019

Vladimir Poutine, libéral incompris

À la fin du mois de juin dernier, dans une interview, Vladimir Poutine affirmait que le libéralisme avait « fait son temps ». Réponse de Boris Johnson, alors candidat au poste de Premier ministre qu’il occupe à présent : « Nous prouverons que Vladimir Poutine a tort en quittant l’Union européenne avant le 31 octobre ». À un mois de l’échéance, le Brexit n’est pas encore une réalité.

 

23 septembre 2019