La belle moisson des blogueurs ruraux

En Russie, où plus des deux tiers des 147 millions d’habitants surfent régulièrement sur internet, les ruraux sont de plus en plus nombreux à tenir des blogs et des chaînes YouTube. Avec un succès certain, comme le rapporte Ogoniok.

À Kordon, village situé dans les montagnes de l’Altaï (à 3 000 kilomètres à l’est de Moscou), il est impossible de capter le réseau de téléphonie mobile depuis le plancher des vaches. Pour téléphoner et envoyer des textos, les habitants sont contraints de grimper sur les toits, les poteaux électriques ou les clôtures. En revanche, internet fonctionne à peu près correctement – quoique lentement. Le village a d'ailleurs sa célébrité locale : Vitali Tchibissov, apprécié par des milliers de Russes pour son blog sur la vie rurale. Même le chef de l’administration du district ne peut se targuer d’une audience aussi large.

Des followers de bon conseil

« Hier soir, pas moyen de m’endormir. Je suis sorti, j’ai levé les yeux et là, juste au-dessus de notre maison : la Grande Ourse. Je ne l’avais jamais vue en ville », écrit ce père de trois enfants. Ex-citadins, sa femme Nina et lui rêvaient depuis leur mariage de vivre à la campagne.

« Vivre dans une grande ville, c’est en permanence la course, explique Vitali. Je me souviens de m’être dit un jour : à force de courir à droite et à gauche, je ne vis plus. Je me levais le matin, je prenais mon petit déjeuner puis je partais travailler pour rembourser mes prêts et payer le petit déjeuner du lendemain… »

C’est grâce à internet et à l’allocation de maternité (6 450 euros accordés à partir du deuxième enfant) que les Tchibissov ont pu réaliser leur projet il y a trois ans.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Maïlis Destrée

Dernières nouvelles de la Russie

L’intégration difficile des médecins immigrés

Afin de résorber le manque de personnel dont souffrent les hôpitaux russes, le ministère du Travail propose d’élargir la liste des professionnels médicaux étrangers ayant droit à une procédure simplifiée de naturalisation, rapporte le journal Rossiïskaïa gazeta.

 

15 octobre 2019

Se remettre à rêver

La fin des idéologies touche durement la Russie, où même la jeunesse a perdu l’habitude de rêver. Le politologue Gueorgui Bovt s’en inquiète dans une tribune pour Gazeta.ru.

 

23 août 2019

La Géorgie, le paradis des enfants

Les récentes tensions entre Moscou et Tbilissi n’ont pas fait fuir la communauté russe installée en Géorgie (environ 26 000 personnes, soit moins d’1 % de la population totale). Le site Mel, spécialisé dans l’éducation, a rencontré Tatiana, Evguenia et Anna, trois jeunes mères de famille russes qui ont choisi ce pays pour y élever leurs enfants.

 

2 août 2019