S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Le vélo, passion pour les uns, fléau pour les autres

Le vélo, fléau pour les uns, passion pour les autres

Depuis plusieurs années, le nombre de vélos en circulation à Moscou et dans les grandes villes de Russie est en augmentation constante. Le phénomène ne fait pas que des heureux, souligne l’hebdomadaire Ogoniok.

« À mon étage, le palier a été laissé à la disposition des locataires. Il y a vingt ans, on y aurait vu s’entasser matériel de bricolage, jouets passés de mode, skis, poussettes, livres… Aujourd’hui, rien de tout cela : l’endroit a été transformé en garage à vélos », constate la journaliste Maria Portniaguina. « Ces quatre-là sont à nous », montre fièrement son voisin de droite, pointant du doigt deux VTT d’enfant flambant neufs et deux bicyclettes hollandaises. « Nous, nous n’en avons que deux. Mon fils roule encore en tricycle », soupire, penaud et comme vaincu, le voisin de droite.

Un impressionnant peloton

En quelques années, les cyclistes ont envahi l’espace public : les paliers, les garages, les trottoirs et même la Toile. En 2019, tout instagrameur digne de ce nom doit avoir sa photo « Mon vélo et moi » et, sur les réseaux sociaux, les balades à bicyclette – sur les chemins, de bon matin ou tard le soir… – ont presque remplacé le yoga dans les centres d’intérêt à la mode.

Le Centre panrusse d’étude de l’opinion publique (VTsIOM) s’est penché sur le phénomène : selon un sondage effectué au début de juin,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Traduit par Julien Braun

Philippe Delpal, le dernier confiné

Le 14 février 2019, l’homme d’affaires français Philippe Delpal était arrêté pour escroquerie avec plusieurs de ses associés du fonds d'investissement Baring Vostok. Il vient de voir son assignation à résidence prolongée jusqu’au 13 août. Son épouse, Cécile Delpal, proteste contre ce traitement incompréhensible dans une affaire commerciale.

 

6 juillet 2020