Les animaux en Russie

Les animaux sont à l’honneur dans nombre de villes de Russie, comme on l’a vu la semaine dernière avec ces monuments aux chats, souris et autres compagnons : les Russes savent se montrer reconnaissants envers les diverses bêtes qui leur rendent service, et faire feu de tout bois avec les qualités des uns et des autres. N’oubliez pas qu’une brigade entière de chats travaille officiellement au musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, avec pour mission d’en chasser les souris !

Récemment, un béluga a défrayé la chronique en attaquant des pêcheurs au large de la Norvège. Équipé d’un harnais portant une inscription en anglais qui mentionnait la ville de Saint-Pétersbourg, il a aussitôt été l’objet de soupçons : s’agirait-il d’un espion russe ?

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Marguerite Sacco

Dernières nouvelles de la Russie

Cinq choses que vous ignoriez sur Pierre le Grand

Nombreux sont ceux qui estiment que la Russie moderne est née avec Pierre le Grand, au début du XVIIIe siècle – je me garderai bien d’entrer dans ce débat, qui fait rage à peu près depuis sa mort en 1725. Les apports du tsar sont indéniables et monumentaux, Saint-Pétersbourg en est une preuve vivante, et le tsar a acquis un statut presque mythique dans les consciences et la littérature.

 

21 août 2019

Cinq choses que vous ignoriez sur la musique russe

Ma première soirée entre amis en Russie est un souvenir à la fois merveilleux et cuisant. Merveilleux, car les jeunes Russes présents ont enchanté la compagnie française dont je faisais partie en entonnant des airs traditionnels qu’ils connaissaient tous par cœur… et cuisant lorsqu’ils se sont tournés vers nous en demandant : « Chantez-nous quelque chose de traditionnellement français ! »

 

14 août 2019

Cinq choses que vous ignoriez sur Alexandre Ier

Le XIXe siècle russe est fait d’une alternance irrégulière de tsars prénommés Nicolas et d’Alexandre, et on s’y perd un peu lorsqu’on s’y lance. Celui qui nous intéresse aujourd’hui, Alexandre Ier, célèbre « vainqueur de Napoléon » de 1812, est le premier de la liste. Petit-fils de la Grande Catherine, il aurait dû régner à la place de son père Paul Ier, que la terrible grand-mère prévoyait de destituer.

 

7 août 2019