Les Russes dans l’attente de réformes

Les sondages sont formels : le nombre de Russes estimant que leur pays a besoin de réformes profondes a doublé en six ans. Le sociologue Vladimir Petoukhov dresse, pour le quotidien Vedomosti, le bilan d’une volonté de changement qui refuse toute idée de révolution.

Contrairement aux idées reçues en Occident, les choses changent en Russie. Les études menées ces dernières années par l’Institut sociologique de l’Académie des sciences montrent ainsi une nette évolution des attentes des Russes depuis le milieu des années 2000.

Le refus du paternalisme ?

Il y a une quinzaine d’années, une sorte de « consensus paternaliste » s’installe dans le pays : la population se range derrière le Kremlin en échange de la garantie d’un certain niveau de vie pour la majorité des citoyens et de la non-ingérence du pouvoir dans leur vie privée.

Ce consensus est entretenu par plus de dix années d’une croissance quasi ininterrompue (crise de 2008 mise à part) jusqu’en 2014. Les Russes confient à la puissance publique la charge des grands problèmes sociaux et, pour la plupart, se désintéressent de la politique, préférant se concentrer sur leur vie personnelle et leur carrière. Durant toutes ces années, le maître-mot est « stabilité », et la société civile ne ressent majoritairement le besoin d’aucune réforme économique,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Maïlis Destrée

Dernières nouvelles de la Russie

La Géorgie, le paradis des enfants

Les récentes tensions entre Moscou et Tbilissi n’ont pas fait fuir la communauté russe installée en Géorgie (environ 26 000 personnes, soit moins d’1 % de la population totale). Le site Mel, spécialisé dans l’éducation, a rencontré Tatiana, Evguenia et Anna, trois jeunes mères de famille russes qui ont choisi ce pays pour y élever leurs enfants.

 

2 août 2019

Les vingt ans du festival Nachestvié :
Du rock la tête dans les étoiles

Le plus grand festival de rock russe, Nachestvié [« Invasion »], célèbre, du 18 au 21 juillet, son vingtième anniversaire. Cette année encore, plus de deux cent mille personnes sont attendues en rase campagne pour faire la fête.

 

18 juillet 2019

Turbulences chez les pilotes russes

En février 2018, un avion Antonov 148 de la compagnie Saratov Airlines s’écrasait près de Moscou, faisant soixante et onze morts. Le copilote avait obtenu sa licence dans un centre de formation non reconnu par l’Agence fédérale du transport aérien. La journaliste Alexandra Djordjevitch revient sur la question de la formation des pilotes en Russie.

 

4 juillet 2019