fbpx

L’avenue Koutouzov :
Le ghetto des riches de Moscou

De l’URSS à la Russie moderne, l’avenue Koutouzov a abrité les élites politiques et économiques. Aujourd’hui, le « quartier-dortoir le plus cher de Moscou » peine toutefois à se développer. Reportage de David Kramer pour le site Moskvich Mag.

En 1918, les autorités soviétiques transfèrent la capitale russe de Saint-Pétersbourg à Moscou et décident de doter la ville d’une entrée-ouest digne de ce nom. Une route est alors construite, au milieu d’un quartier délabré qui va progressivement se transformer en « porte occidentale de Moscou ». Avant la Seconde Guerre mondiale, d’immenses immeubles staliniens y sont construits et, en 1957, l’avenue de 8,3 kilomètres est baptisée en l’honneur du général vainqueur de Napoléon.

Politburo, sugar daddies et prostituées

C’est au n° 26 de l’avenue qu’ont vécu Leonid Brejnev, Iouri Andropov, Mikhaïl Souslov et d’autres membres du bureau politique du Parti communiste. Le musicien et réalisateur Alexandre Lipnitski, autre illustre locataire de l’immeuble, se souvient : « À la fin des années 1960, ma mère s’est remariée avec Victor Soukhodrev, interprète au ministère de l’Intérieur et au Politburo. En 1979, elle a emménagé au fameux n° 26. L’immeuble était baptisé le sandwich parce qu’un des étages du milieu était occupé par Brejnev, et les étages inférieurs et supérieurs par ses principaux alliés. Je n’ai jamais rencontré personne dans la cour. »

Rolls-Royce Motor Cars sur l’avenue Koutouzov. Crédit : Rolls-Roycecars

À ce propos,

[…]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Maïlis Destrée

Dernières nouvelles de la Russie

Société

Mégaloparcs

Des sentiers sinueux, une lumière nocturne provenant des réverbères dissimulés par les arbres : le « Bois de bouleaux », au nord-ouest de Moscou, a quelque chose de la Cité des Elfes du Seigneur des anneaux.

2 novembre 2018
Société

Spetstrassa n°1 : l’autoroute des privilégiés au cœur de Moscou

Datant des années 1950 et reliant la route Mojaïskoїé Chossé à l’avenue Koutouzov et à la Nouvelle Rue Arbat, l’« Autoroute n° 1 », n’est en fait qu’une succession de grandes avenues situées au cœur de Moscou. Conçue à l’origine pour relier les datchas des dirigeants du Parti communiste au Kremlin, elle représente aujourd’hui l’une des artères les plus importantes de la capitale russe. Une artère longue de 20 km, séparée en son milieu par une voie d’urgence, large de trois mètres, destinée à l’origine aux ambulances, aux pompiers ou à la police, mais en réalité utilisée par les hauts fonctionnaires d’État et les proches du pouvoir, souvent au détriment de la sécurité routière.Le 7 mai 2012, lors de la cérémonie d’investiture de Vladimir Poutine, retransmise à la télévision dans tout le pays, le président russe a emprunté la fameuse Spetstrassa n° 1 (en français : tracé spécial) pour se rendre de la Maison Blanche, siège du gouvernement au bord de la Moskova, au Kremlin, qui abrite les services de la présidence. Un trajet qui symbolisait son passage du poste de Premier ministre – qu’il occupait depuis 2008 – à celui de président de la Fédération de Russie. Depuis sa réélection, M. Poutine et le cortège de voitures qui l’accompagne habituellement dans ses déplacements, ont été filmés à plusieurs reprises empruntant cet axe, qui mène aussi à Novo-Ogarevo, la résidence privée du chef de l’État, située à une dizaine de kilomètres du centre de Moscou. Un cortège imposant, composé d’une vingtaine de véhicules en moyenne, et au-devant duquel les plus grandes avenues de la ville, dont la Spetstrassa n° 1, sont vidées préalablement de toute automobile, afin de faciliter son passage et d’assurer la sécurité du président.Le cortège présidentiel sur l’avenue Koutouzov Sens dessus dessous Cette immense artère – qui, selon les tronçons, dispose de huit à dix voies et où les véhicules circulent dans les deux sens – est séparée en son milieu par un couloir d’urgence large de trois mètres, destiné à l’origine aux ambulances, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

4 mai 2018

Vous êtes actuellement hors ligne