Les retraités, proies favorites des escrocs

Au début de février 2019, un groupe d’escrocs a été arrêté à Moscou. Il est accusé d’avoir extorqué une centaine de milliers d’euros à des personnes âgées. Le mode opératoire exploitait parfaitement la crédulité et la faiblesse des victimes ciblées.

Sur les images fournies par le ministère de l’Intérieur aux chaînes de télévision russes, des policiers font irruption dans un appartement de Domodiedovo, une petite ville proche de Moscou. Le suspect, un homme de trente-cinq ans originaire de Smolensk, n’oppose aucune résistance et reconnaît, devant la caméra, son appartenance à un groupe criminel. Son rôle : retirer aux distributeurs de billets l’argent viré par les victimes sur des comptes ouverts par des prête-noms.

Six autres individus sont ensuite interpellés. La police a réussi à mettre la main sur les malfrats grâce aux informaticiens de Group-IB, une entreprise spécialisée dans la prévention et la détection de cybercrimes. Selon le service de presse de la société, de grosses sommes d’argent en roubles et en devises étrangères, des cartes bancaires, un pistolet, un fusil de chasse et des pièces de monnaie anciennes ont été découverts chez le chef présumé de la bande.

Arnaque en deux temps

Le mode opératoire se déroulait en deux temps. Première étape, les escrocs se faisaient passer pour des vendeurs de produits pharmaceutiques. Ils proposaient à des retraités d’acheter des « pilules magiques », médicaments et compléments alimentaires supposés soigner des maladies chroniques telles que l’hypertension ou les rhumatismes. Les victimes ont dépensé des centaines voire des milliers d’euros dans l’achat de ces faux remèdes miracles. Certaines ont été jusqu’à emprunter de l’argent à des proches ou à souscrire un crédit.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Nouvelle Russie,
nouvelle démographie

Selon une étude commandée par l’agence RIA Novosti, en 2018, la population russe est en baisse pour la première fois depuis dix ans, les flux migratoires ne parvenant pas à compenser la diminution de la natalité. Le pays compte aujourd’hui un peu plus de 146 millions d’habitants, soit environ 100 000 de moins qu’en 2017.

 

23 mai 2019

Oleg Viouguine : « Un rouble insensible à Trump et au cours du pétrole »

Depuis le début du printemps, le cours du rouble fait l’objet de nombreux commentaires et de prévisions contradictoires. L’ancien vice-président de la Banque centrale de Russie, Oleg Viouguine, se montre, quant à lui, plutôt optimiste.

 

22 mai 2019

Sberbank + Rambler :
Un mariage de raison d’État

Une transaction majeure vient d’être officialisée sur le marché russe : Sberbank va racheter des parts de Rambler, l’un des principaux groupes de médias du pays. La banque publique prévoirait d’investir entre 124,5 et 152 millions d’euros dans le développement de son nouvel actif.

 

16 mai 2019