Le retour des gangs

Après un pic en 2006, la criminalité est globalement en baisse, en Russie, selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Justice. Toutefois, le crime organisé, un phénomène ancien, généralement associé aux années 1990, est en train de refaire surface. Une enquête de Metro.La situation préoccupait déjà le chef de la police moscovite, Oleg Baranov, en mars 2017. Parmi les causes invoquées par le fonctionnaire : les mauvais choix de ses prédécesseurs et la situation économique du pays, qui ne pousse pas les seuls honnêtes citoyens à tenter leur chance à Moscou. Ambitieux, M. Baranov prévoyait d’éradiquer, au plus vite, la criminalité organisée.

Moscou débarrassée de sa mafia géorgienne

« La police a obtenu des résultats indéniables, commente aujourd’hui, sous couvert d’anonymat, un ancien responsable de la police moscovite. À Moscou comme dans le reste du pays, elle s’attaque à des gangs de petite taille, très différents des groupes criminels à l’ancienne : leurs membres ne sont pas soudés, à la différence de leurs aînés, autour de principes moraux ; ils sont uniquement attirés par l’appât du gain facile. La lutte contre cette criminalité connaît un certain succès. Globalement, le nombre d’organisations de ce type a été divisé par deux. C’est vraiment très fort, je n’exagère pas. En outre, ces dernières années, la police moscovite a presque débarrassé la capitale de sa mafia géorgienne », explique l'officier de police.Alexandre Gourov, patron de la Sixième Direction de lutte contre le crime organisé, la corruption et le trafic de stupéfiants (1988-1991) ne conteste pas les succès de la police moscovite. Il émet toutefois des réserves : « Prenons l’arrestation du gang GTA [ainsi surnommé en référence au célèbre jeu vidéo,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julien Braun

Dernières nouvelles de la Russie

Macron-Poutine :
Une relation pragmatique

Le lundi 19 août 2019, Emmanuel Macron recevait Vladimir Poutine au fort de Brégançon, dans le Sud de la France. Arnaud Dubien, directeur de l’Observatoire franco-russe, livre son analyse de la rencontre.

 

20 août 2019

Des commissions électorales sous pression

Le 6 août dernier, la Commission électorale centrale examinait les plaintes des représentants de l’opposition, dont les candidatures n’ont pas été retenues pour l’élection au parlement de Moscou de septembre prochain.

 

9 août 2019

Le vélo, passion pour les uns, fléau pour les autres

Depuis plusieurs années, le nombre de vélos en circulation à Moscou et dans les grandes villes de Russie est en augmentation constante. Le phénomène ne fait pas que des heureux, explique l’hebdomadaire Ogoniok.

 

26 juillet 2019