Inauguration du Pont de Crimée : « Poutine a tenu sa promesse »

Vladimir Poutine a inauguré, ce mardi 15 mai, le pont du détroit de Kertch. Sa construction ‒ qui a nécessité la mobilisation de dix mille ouvriers ‒ a été réalisée en moins de trois ans et a coûté trois milliards de dollars. Ce pont de dix-neuf kilomètres ‒ le plus long d’Europe ‒ relie la péninsule de Taman (située dans le Sud de la Fédération de Russie) à la péninsule de Crimée, annexée par la Russie et rattachée à elle suite à un référendum organisée en mars 2014. Dans un premier temps, seuls les voitures particulières seront autorisées à y circuler. Il sera ouvert aux poids lourds en octobre prochain. Une ligne de chemin de fer reliant la presqu’île au reste du continent sera mise en exploitation dès 2019.À Kertch, y a quelques jours encore, la confusion la plus complète régnait sur la date de l’inauguration de l'ouvrage. Prévue pour le mois de septembre 2018, elle avait été ensuite avancée par les autorités. À Moscou, on évoquait le 9 mai, en l’honneur du Jour de la Victoire... Puis, le 9 mai est passé, sans nouvelles du pont. Et, brusquement, une date, est annoncée au soir du 14 mai : ce sera pour le 15 et il sera ouvert à la circulation dès le 16 !La ville et ses habitants ont été pris par surprise. Dans les rues et sur les façades, les affiches célébrant « Dien Pobedy » [le Jour de la Victoire, ndlr] sont encore omniprésentes… mais rien sur l’ouverture du pont.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Reportage de Léo Vidal-Giraud

Dernières nouvelles de la Russie

Le cinéma fait sa politique

La polémique entourant le film Prazdnik (« la Fête »), interdit en raison d’un traitement trop léger de la Seconde Guerre mondiale et sorti sur internet au début de l’année, témoigne de l'emprise exercée par les autorités russes sur le monde de l’art, selon le réalisateur Alexeï Krassovski.

 

20 février 2019

La culture bouriate en quête d’un avenir

Les Bouriates – l’une des trois grandes ethnies mongoles – sont intégrés à la Russie depuis le XVIe siècle. Mise en péril par des décennies de persécutions et de politique assimilatoire, mal protégée par la législation russe, leur culture est aujourd’hui en danger. Quelques personnes, comme Solbon Sanjiev, chef du Corps des volontaires du Baïkal, une association de pompiers volontaires luttant contre les incendies de forêt, tentent d'enrayer son déclin.

 

10 janvier 2019

Paul Whelan, pion ou espion ?

L’arrestation, survenue le 28 décembre dernier à Moscou, de Paul Whelan, citoyen américain accusé d’espionnage par les autorités russes, vient clôturer une année 2018 riche en affaires semblables entre la Russie et les pays occidentaux.

 

8 janvier 2019