Le Courrier de Russie

Digital Resistance : la jeunesse manifeste contre le blocage de Telegram

Le 30 avril, des milliers de manifestants (12 500 selon les organisateurs, 7 500 selon la police) se sont rassemblés dans le centre de Moscou pour défendre l’accès libre à internet et à la messagerie Telegram, que les autorités russes essaient en vain de bloquer depuis plus d’une semaine. Le fondateur de la messagerie cryptée, Pavel Dourov, leur a exprimé son soutien. LCDR était sur place.

« Des milliers de jeunes sont rassemblés dans les rues de Moscou pour défendre le progrès et l’accès libre à internet en Russie. Et des milliers d’autres les rejoignent. C’est sans précédent. Je suis fier d’être né dans le même pays que tous ces gens », a commenté Pavel Dourov sur le réseau social russe Vkontakte pendant la manifestation. Il y avait effectivement longtemps qu’un mouvement de protestation n’avait pas été aussi fortement suivi en Russie, surtout en ce jour férié, veille des congés de mai, dont les Moscovites profitent traditionnellement pour fuir le bruit et l’agitation de la grande ville.

« Si nous ne faisons rien, la Russie perdra Telegram et d’autres réseaux sociaux populaires. Votre engagement peut changer le cours de l’Histoire »

Les messages annonçant la manifestation (autorisée au dernier moment par la mairie) avaient circulé, la veille, sur Telegram. Outre l’heure et le lieu du rassemblement, ils comportaient un lien sur un post de Pavel Dourov: « Il s’agit d’une chance historique, pour les Moscovites, d’affirmer leur position citoyenne. Après-demain, il sera peut-être déjà trop tard. Certains pensent que manifester ne sert à rien, mais c’est faux. […]