Limousine Cortège :
la Poutine-mobile

L’épisode le plus débattu de la quatrième investiture de Vladimir Poutine à la présidence a été son arrivée à la cérémonie. Pour parcourir les quelques centaines de mètres qui séparent, au Kremlin, son bureau du Grand Palais où se déroulait la prise de fonction, le président a abandonné sa traditionnelle Mercedes au profit de la nouvelle limousine russe de la série Cortège, un véhicule de luxe construit en Russie… En voiture avec le Courrier de Russie !

Lors de la retransmission télévisée de l’investiture, la limousine Cortège n’est apparue à l’écran qu’un peu plus de deux minutes. Mais cela a suffi pour qu’elle se retrouve au cœur des discussions sur les réseaux sociaux : la voiture présidentielle était sans doute le seul élément réellement nouveau d’une cérémonie désormais habituelle pour les Russes.

Depuis son lancement en 2013, le projet aura coûté un total de 12,4 milliards de roubles (près de 170 millions d’euros). Conçue et assemblée au sein de l’entreprise d’État Nami (Institut scientifique de recherche automobile) par des spécialistes russes et étrangers, Cortège est la première voiture de luxe créée en Russie depuis l’effondrement de l’URSS.

« La design de la limousine Cortège rappelle celui de la voiture de Staline »

La nouvelle limousine présidentielle est plus grande que tous les modèles Rolls-Royce équivalents. Le ministère russe de l’Industrie et du Commerce, qui supervise la production, précise qu’elle mesure 6,62 mètres de long et 2 mètres de large, avec une garde au sol de 20 centimètre, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina