Le métro de Moscou passe à l’anglais

« How much is a 40-trips ticket, Valentina ? »Une hésitation, puis Valentina se lance :« It costs one thousand four hundred and ninety-four rubles. »Le ton est prudent, l’accent russe reste fort. Derrière les fenêtres de la salle de classe, en lieu et place du vacarme d’une cour de récréation, c’est le grondement de trains à la manœuvre qui se fait entendre. Les murs sont couverts de pancartes décrivant des circuits électriques et des systèmes de signalisation, mais aussi de guides de conversation russe-anglais.Nous sommes au Centre de Formation du métro de Moscou, au 93, chaussée de Varsovie. Ici, depuis 2015, les caissières du métro apprennent l’anglais en vue de la Coupe du monde 2018.Elles s’appellent Olga, Alina, Natalia, Galina, Elena ou Alexandra, certaines travaillent pour le métro de la capitale depuis moins d’un an, d’autres depuis plus de dix, qui à la station de Novoguireïevo, qui à Fili, qui dans le centre-ville. Qu’il est étrange de voire ces dames, habituellement revêches et promptes à réprimander le client trop lent à compter sa monnaie, prendre des notes frénétiquement dans leurs petits cahiers d’écolier et boire les paroles de leur professeur avec une attention douloureuse !

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Reportage de Léo Vidal-Giraud

Dernières nouvelles de la Russie

Le cinéma fait sa politique

La polémique entourant le film Prazdnik (« la Fête »), interdit en raison d’un traitement trop léger de la Seconde Guerre mondiale et sorti sur internet au début de l’année, témoigne de l'emprise exercée par les autorités russes sur le monde de l’art, selon le réalisateur Alexeï Krassovski.

 

20 février 2019

La culture bouriate en quête d’un avenir

Les Bouriates – l’une des trois grandes ethnies mongoles – sont intégrés à la Russie depuis le XVIe siècle. Mise en péril par des décennies de persécutions et de politique assimilatoire, mal protégée par la législation russe, leur culture est aujourd’hui en danger. Quelques personnes, comme Solbon Sanjiev, chef du Corps des volontaires du Baïkal, une association de pompiers volontaires luttant contre les incendies de forêt, tentent d'enrayer son déclin.

 

10 janvier 2019

Paul Whelan, pion ou espion ?

L’arrestation, survenue le 28 décembre dernier à Moscou, de Paul Whelan, citoyen américain accusé d’espionnage par les autorités russes, vient clôturer une année 2018 riche en affaires semblables entre la Russie et les pays occidentaux.

 

8 janvier 2019