Blocage de Telegram : la riposte de Pavel Dourov

Plus d’une dizaine de jours après que les autorités russes ont annoncé le blocage de l’application de messagerie cryptée Telegram sur tout le territoire, rien n’a changé ou presque. Pavel Dourov, créateur du service et désormais ennemi public n°1 du pouvoir, fait preuve d’un entêtement sans précédent pour que la messagerie continue de fonctionner, malgré tous les efforts de l’Agence fédérale de supervision des communications, des technologies de l’information et des médias de masse, Roskomnadzor. Pour les experts, l’« affaire Telegram » est un conflit de générations.La mobilisation des utilisateurs du réseau social a commencé dès la publication, le 13 avril dernier, de la décision de justice ordonnant le blocage de Telegram sur le territoire russe, suite au refus de ses dirigeants de fournir au Service fédéral de sécurité (FSB) les clés de décryptage de leurs conversations. Les chaînes Telegram ont diffusé des instructions pour contourner le blocage par le biais de VPN et de serveurs Proxy (intermédiaires entre le fournisseur d'accès et internet), permettant aux internautes de télécharger massivement ces services sur leurs appareils mobiles.Ces réactions, toutefois, étaient prématurées. Le 16 avril, alors que, selon Roskomnadzor, l'interdiction était effective, les utilisateurs de Telegram continuaient d’échanger des messages et de lire normalement les chaînes du service. La messagerie a fait savoir qu’elle fonctionnait sans VPN, grâce au recours à des services de cloud. En réponse, Roskomnadzor a commencé à bloquer les adresses IP (numéro d'identification d'un ordinateur sur internet) utilisées par Telegram.Le lendemain, sur Telegram et les autres réseaux sociaux, Pavel Dourov a remercié les abonnés de la messagerie cryptée pour leur soutien et leur fidélité : « Ces derniers jours ont montré que les organes russes de contrôle, dans leur guerre contre le progrès, n’hésitent pas à bloquer des millions d’adresses IP et s'attaquent aux services d’hébergement cloud,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Blocage de Telegram : le fonctionnement d’internet perturbé en Russie

Une semaine après l’interdiction de la messagerie cryptée Telegram en Russie, 19,4 millions d’adresses IP ont été bloquées dans le pays, endommageant l’utilisation des services de Google et d’Amazon.

24 avril 2018

Pavel Dourov, le milliardaire russe citoyen du monde

Un nouveau milliardaire selon Forbes : Pavel Dourov, fondateur du réseau social VKontakte, surnommé le « Facebook russe ». La fortune de l'homme d'affaires s'élèverait à 1,7 milliard de dollars.

 

12 mars 2018

Vous êtes viré : les autorités russes bloquent LinkedIn

Roskomnadzor affirme que le réseau social recueille et transmet des informations sur des citoyens n’étant pas utilisateurs du site, sans leur accord

 

18 novembre 2016