Le Courrier de Russie

Pavel Dourov, le milliardaire russe citoyen du monde

Pavel Dourov à Bali. Crédits : @durov - Instagram

Un nouveau nom figure au classement mondial des milliardaires en dollars établi par la revue américaine Forbes : celui de Pavel Dourov, fondateur du réseau social VKontakte (VK), surnommé le « Facebook russe », et de l’application de messagerie Telegram. L’homme d’affaires, dont la fortune s’élèverait à 1,7 milliard de dollars avec « possibilités de croissance », est un des rares milliardaires russes à ne pas s’être enrichis grâce aux ressources naturelles, notamment l’exportation d’hydrocarbures. La carrière de l’entrepreneur technologique n’est toutefois pas un long fleuve tranquille…

Pavel Dourov et Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, ont beaucoup de points communs : tous les deux sont nés en 1984, ont créé un des réseaux sociaux les plus populaires au monde, sont devenus millionnaires bien avant leurs 30 ans, sont amateurs de minimalisme dans leurs tenues vestimentaires et leur quotidien… Même leurs relations avec le pouvoir présentent des similitudes : Mark Zuckerberg fait l’objet de critiques acerbes de la part de Donald Trump tandis que le conflit entre Pavel Dourov et les autorités russes a contraint celui-ci à vendre ses actions VKontakte et à quitter la Russie.

« Depuis quelques semaines, je subis une pression venue de toutes parts. (…) Ni moi ni mon équipe n’avons l’intention de nous soumettre à la censure politique. (…) La liberté d’information est un droit inaliénable de la société post-industrielle. C’est un droit sans lequel l’existence de VKontakte n’a aucun sens », a écrit Pavel Dourov le 16 avril 2014 sur sa page VK.

Dans d’autres messages, il explique que le Service fédéral de sécurité (FSB) a exigé de la part de la direction de VKontakte de lui remettre les données personnelles des administrateurs des groupes VK de l’Euromaïdan et de fermer le groupe de l’opposant Alexeï Navalny, […]