fbpx
Le stade de Saint-Pétersbourg. Crédits : FIFA

Mondial 2018 : le risque d’une désillusion touristique

La Coupe du Monde 2018 pourrait décevoir ceux qui comptent améliorer l’image de la Russie sur la scène internationale et y développer le tourisme. La crainte que le prochain Mondial attire même moins de touristes que celui de 2010 en Afrique du Sud où trois millions de supporters s’étaient rendus, semble de plus en plus fondée.Quel scénario attend la Russie, qui a dépensé 638 milliards de roubles (9,4 milliards d’euros) dans l’organisation du tournoi ? Il y a trois ans seulement, l’agence fédérale Rostourism n’hésitait pas à annoncer une augmentation de 30 %-40 % du nombre de touristes par rapport aux Jeux de Sotchi en 2014. Selon le comité organisateur des J.O., près de deux millions de billets avaient été vendus.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

KommersantTraduit par Maïlis Destrée

Dernières nouvelles de la Russie

Société

Ekaterinbourg attend l’Équipe de France et espère des retombées économiques du Mondial 2018

La ville de Ekaterinbourg accueillera quatre matchs de la Coupe du Monde, dont celui opposant la France au Pérou le 21 juin prochain. Quelles seront les suites du tournoi pour la capitale de l’Oural ? Pronostics d’experts.

10 janvier 2018
Économie

La Coupe du monde de football « la plus chère de l’histoire » sera-t-elle rentable ?

Des médias moscovites estiment que la Russie ne tirera aucun bénéfice du Mondial. Le Kremlin conteste leurs calculs...

 

2 décembre 2017
Société

Du gazon Made in France pour la Coupe du monde de football

Sur les douze stades de la Coupe du monde répartis dans onze villes russes, cinq seront recouverts d’un gazon Made in France.

 

16 novembre 2017