mels prénoms soviétiques

La révolution des prénoms

Vladlen, Mels, Yourgoz… la Révolution d’Octobre 1917 a apporté son lot de nouveaux prénoms sur le marché des bébés soviétiques. Que reste-t-il de cet héritage socialiste des premières heures ? Le Courrier de Russie s’est penché sur la question.

Dazdraperma. S’il fallait n’en citer qu’un, ce serait celui-là… Da zdravstvuet pervoe maïa : « Vive le Premier mai », en français. Aujourd’hui tourné en ridicule, ce prénom de fille incarnait pourtant le renouveau dans la jeune société russe d’après 1917.

Il faut dire qu’à l’époque, la fantaisie de certains parents ne connaissait pas de limite. Et le résultat est d’une créativité lexicale surprenante. D’autant que ces constructeurs du nouvel État socialiste utilisaient principalement un outil : les abréviations.

« Lénine aime les enfants »

Mais trêve de création – parlons inspiration. La première catégorie de nouveaux prénoms a puisé dans une réserve sans fond de la révolution socialiste : les slogans – dont est justement issue notre petite Dazdraperma. À l’image de cette dernière, plusieurs enfants ont été baptisés à la gloire de diverses célébrations – des prénoms Dazvsemir ( « Vive la révolution internationale »), Dazdrasen ( « Vive le 7 novembre »), Dalis ( « Vive Lénine et Staline ») ou encore Dasdges ( « Vive les constructeurs de la centrale hydroélectrique du Dniepr DnieproGuES »). […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras