L’expulsion du journaliste ouzbek Ali Ferouz suspendue par la justice russe

L’expulsion vers l’Ouzbékistan d’Ali Ferouz, journaliste homosexuel d’origine ouzbèke du journal Novaïa Gazeta, a été suspendue mardi 8 août par la justice russe dans l’attente de l’examen de sa plainte par la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), rapportent les agences russes.

L’appel de la défense a été entendu. Ali Ferouz, de son vrai nom Khoudoberdi Nourmatov, 30 ans, est maintenu jusqu’à la décision finale de la CEDH dans un centre de détention provisoire pour étrangers à Moscou, selon la décision du juge. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR