A cause de la canicule, le Sud de la Russie se serre la ceinture en électricité pour la Crimée

La péninsule de Crimée rencontre de nombreux problèmes en approvisionnement électrique depuis son rattachement à la Russie en 2014.


La région de Krasnodar, dans le sud de la Russie, a pris la décision de couper l’électricité dans certaines de ses villes afin de fournir en énergie la Crimée voisine, qui souffre de coupures en raison des fortes chaleurs estivales, a indiqué le service de presse de l’administration régionale, mercredi 9 août.

Crimée sud russie électricité chaleur
La Crimée a connu plusieurs coupures d’électricité depuis le 1er août. Crédits : PXhere

Ces coupures volontaires et temporaires auront lieu lors des périodes de forte consommation, soit entre 20h00 et 23h00, dans les villes côtières de Novorossiïsk, Anapa et Guelendjik, ainsi que dans les arrondissements Krymski, Abinski, Slavinaski, Krasnoarmeïski et Temrioukski.

L’administration de la région de Krasnodar précise que ces mesures ont été prises « d’après les recommandations du ministère russe de l’énergie » afin de ne pas « perturber » le travail des systèmes énergétiques assurant la livraison d’électricité en Crimée « en raison des fortes chaleurs actuelles ».

La Crimée a connu plusieurs coupures d’électricité depuis le 1er août. Le 7 août, au soir, plus de 100 mille personnes se sont retrouvées sans courant sur la péninsule et, depuis le 8 août, les autorités régionales ont mis en place une grille horaire de coupures temporaires électriques.

Le ministère russe de l’énergie a justifié ces mesures par la très forte consommation d’électricité liée à la chaleur et l’utilisation notamment des climatiseurs en cette période touristique. Le thermomètre oscille en effet en ce début de mois d’août autour des 40°C en Crimée et dans le sud de la Russie.

La péninsule de Crimée rencontre de nombreux problèmes en approvisionnement électrique depuis son rattachement à la Russie en 2014. De septembre à décembre 2014, les autorités ukrainiennes ont limité l’alimentation en électricité de la péninsule jusqu’au 30 décembre 2014, quand les contrats de livraison de charbon et d’électricité de Russie à l’Ukraine ont été signés. En 2015, des activistes ukrainiens ont détruit des pylônes électriques situés à la frontière entre l’Ukraine et la Crimée privant d’électricité 1,9 million de Criméens. En réponse à cet événement, Vladimir Poutine a, le 2 décembre 2015, inauguré un « pont énergétique » avec la Russie entre la région de Krasnodar et la Crimée, par le détroit de Kertch.