Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Petya or NotPetya : la Russie et l’Ukraine au cœur d’une large cyberattaque

Petya or NotPetya : la Russie et l’Ukraine au cœur d’une large cyberattaque

Mardi 27 juin, plusieurs dizaines de compagnies et institutions à travers le monde ont été victimes d’une cyberattaque de grande envergure. En première ligne : l'Ukraine et la Russie. Bilan. L'attaque a visé en premier lieu le secteur énergétique ukrainien. À la mi-journée, les deux géants nationaux de l'électricité, UkrEnergo et KievEnergo, annonçaient le blocage de leurs systèmes informatiques. Puis, ce fut le tour de la Banque nationale d'Ukraine, de la compagnie des télécommunications UkrTelecom, de l'aéroport de Kiev, de son métro et, même, de la centrale de Tchernobyl. Parallèlement, en Russie, de grandes entreprises, telles le géant pétrolier Rosneft, Mondelez International, Mars et Nivea indiquaient également avoir été l’objet une cyberattaque majeure. La société Group-IB, spécialisée dans le crime informatique et la cybersécurité, affirme que l'attaque aurait frappé plus de 80 entreprises en Ukraine et Russie. Le spécialiste russe de la cybersécurité,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter