Application Telegram Une

Bloquera, bloquera pas : la saga de la messagerie Telegram en Russie

Dans la tourmente depuis mi-mai, l’application de messagerie cryptée Telegram était menacée de blocage par les autorités russes, qui l’accusaient de violation de la législation et de complicité avec les terroristes. Le 28 juin, à l’issue de plusieurs semaines de négociations, l’application et le Service fédéral du contrôle des communications ont finalement trouvé un accord. Telegram vivra. Enfin, pour le moment. Décryptage – en cinq épisodes.

S01e01 : Dans le collimateur

Lancée en 2013 par Pavel Dourov et son frère Nikolaï, deux farouches libertariens à l'origine du réseau social russe Vkontakte, Telegram est une application de messagerie qui permet à ses utilisateurs d’échanger des messages et de créer des chaînes de diffusion. L'app' permet notamment de lancer des « tchats secrets » à la Mission Impossible, où les messages s’autodétruisent et disparaissent des serveurs après lecture par leurs destinataires.Autant d'options qui ont valu à Telegram, outre un certain succès, d'être régulièrement – et plus précisément depuis les attentats de janvier 2015 en France – pointé du doigt par les services de sécurité de plusieurs pays. Ces derniers l’accusent de permettre aux membres des groupes terroristes de communiquer entre eux.Le dernier accusateur en lice est justement la Russie, qui, depuis début mai, tente d’obliger la messagerie à se conformer à la loi nationale sur la protection des données personnelles.Celle-ci oblige notamment les « organisateurs de diffusion d’information sur Internet » à s’enregistrer auprès du Service chargé de la surveillance des moyens de communication, Roskomnadzor, et à lui fournir des données sur leurs sociétés (pays d'enregistrement, adresse, identification fiscale, présentation, etc.). Depuis le 1er janvier 2017, les diffuseurs d’information sont également tenus de sauvegarder pendant un an sur le territoire russe les données concernant les correspondances écrites, téléphoniques et tous les autres types de communication entre leurs utilisateurs. Les services russes de sécurité doivent pouvoir avoir accès à ces données sur demande.

S01e02 : Le bras de fer

Ces contraintes n’étaient pas du goût de Pavel Dourov, qui a décidé de se lancer dans un véritable bras de fer avec Roskomnadzor en affirmant qu’« encore aucun gouvernement ou service de sécurité n’a jamais obtenu aucune de nos informations,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Manon Masset

Dernières nouvelles de la Russie

Charles Michel à Moscou : la Belgique intermédiaire entre l’UE et la Russie ?

Le Premier ministre belge Charles Michel a clôturé mercredi 31 janvier une visite de trois jours à Moscou. L’occasion pour lui de briser la glace avec les dirigeants russes.

 

1 février 2018

Patinage artistique : la nouvelle reine Alina Zaguitova

En remportant neuf médailles, les Russes ont largement dominé les championnats d’Europe. Parmi les stars, la jeune patineuse Alina Zaguitova qui s’est illustrée en remportant, à seulement 15 ans, la médaille d’or.

 

26 janvier 2018

Ces Russes qui spéculent sur les cryptomonnaies

Malgré la récente chute du bitcoin, l’engouement pour les monnaies numériques ne faiblit pas en Russie. Pour la première fois, un groupe d’investisseurs vient d’acheter une centrale électrique en Sibérie pour le minage.

 

24 janvier 2018