fbpx
Terroriste pas Ilyas Nikitine

Ceci n’est pas un terroriste

Lundi 3 avril, Ilyas Nikitine, 39 ans, a été présenté à tort par une série de grands médias russes comme le suspect n°1 dans l’affaire de l’attentat du métro de Saint-Pétersbourg. En l’espace de vingt-quatre heures, l’homme a été successivement entendu par la police, refoulé à l’aéroport et licencié. Retour sur une bavure médiatique.

Ilyas Nikitine était au mauvais endroit au mauvais moment. Ou plutôt, ressemblait à la mauvaise personne au mauvais moment. Toque tatare sur la tête, longue barbe, habit musulman : le jeune homme est l’archétype du terroriste islamiste, comme présenté dans les grandes productions américaines.

Et il a suffi aux services de sécurité du métropolitain d’apercevoir Ilyas Nikitine à la station Sennaïa Ploschad peu de temps avant l’explosion sur les enregistrements des caméras de surveillance pour le suspecter immédiatement et, surtout, pour transmettre les images à la chaîne de télévision russe Ren-TV, qui s’est empressée de les diffuser. Dès lundi, le jeune homme était ainsi devenu l’individu le plus recherché – et le plus haï– de Russie.

Wanted

Or, si difficile soit-il d’y croire, l’homme, venu à Saint-Pétersbourg en touriste, n’aurait soi-disant découvert que son portrait circulait dans la médiasphère qu’après s’être présenté « de son propre gré » au commissariat.

« J’ai appris qu’une explosion avait eu lieu dans le métro au moment où je m’y trouvais. C’est-à-dire que j’étais descendu de la rame à Sennaïa juste avant qu’elle n’explose ! Et je sais qu’on accuse toujours les musulmans dans le cas d’attentats de ce genre. Donc, j’ai décidé de me présenter de moi-même à la police pour témoigner et leur donner ma version des faits avant qu’il ne leur prenne l’idée de me chercher. Et c’est là que j’ai appris que j’étais recherché et que j’ai vu mon portrait dans la presse », a confié Ilyas Nikitine au Courrier de Russie, très calmement, s’efforçant de justifier une décision qu’il admet lui-même être difficile à comprendre. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Connexion

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Pavel Groudinine, le candidat joker du Parti communiste russe

Contre toute attente, le candidat du Parti communiste de Russie (KPRF) à l’élection présidentielle de 2018 ne sera pas le dinosaure Guennadi Ziouganov mais un petit nouveau – ou presque – Pavel Groudinine. Guennadi Ziouganov, 73 ans, est le patron du Parti communiste russe. À sa tête depuis 1993, il s’est présenté à toutes les […] 

26 décembre 2017
Politique

Affaire Oulioukaïev : une condamnation pour l’exemple ?

Au terme d’un an de procédure et quatre mois de procès, la justice russe a condamné à huit ans d’emprisonnement ferme l’ex-ministre de l’économie, Alexeï Oulioukaïev, accusé de corruption à grande échelle. Retour sur l’affaire de l’année. Alexeï Oulioukaïev, 61 ans, est le responsable gouvernemental le plus haut placé arrêté et traduit devant la justice […] 

19 décembre 2017
Société

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

Depuis le 29 novembre, après plusieurs années de débats houleux, l’enseignement de la langue tatare n’est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Le Conseil d’État de la république, sous la pression de Moscou, a tranché : il devient facultatif, à raison de deux heures de cours par semaine. Ekaterina Khodjaeva, sociologue et auteur de nombreux […] 

30 novembre 2017