S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

Petit guide du parfait Russe à l’étranger

Petit guide du parfait Russe à l’étranger

Fin mars, le département consulaire du ministère russe des affaires étrangères a adressé à ses ressortissants une liste de recommandations à suivre lors de leurs voyages à l'étranger. Tour du monde à la russe.

Douce France

En France, le ministère conseille aux Russes d’« éviter » tout comportement pouvant être interprété comme « sexiste » à l’égard de la gent féminine, ainsi que de ne pas « réagir » à la présence de membres de la communauté LGBT, notamment par de quelconques « propos ou gestes insultants ».Il est également suggéré aux Russes, dans les cafés et restaurants, d’utiliser un vocabulaire adéquat. « N’appelez pas le serveur garçon, mais monsieur, ou madame, si c’est une serveuse », peut-on lire sur le site du département consulaire. En revanche, le ministère déconseille à ses ressortissants de s'essayer à la langue de Molière : « Les citoyens russes ne parlant pas le français sont priés de demander le menu en russe ou en anglais. Tenter de prononcer les noms des plats en français sans connaître la langue peut déboucher sur des conflits », avertit le communiqué.Le document informe en outre qu’« en France, il est de coutume de se saluer dans tous les lieux publics ». « Avec le chauffeur du bus, les vendeurs dans les magasins, les concierges dans les bâtiments ou le personnel des hôtels », énonce la liste.Enfin, il est fortement déconseillé aux touristes russes de « manquer de respect à la langue française », par exemple en cherchant à « expliquer quelque chose » en russe à des Français,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Stéphane Dumortier