Alléluia : trois nouvelles stations de métro sauvent le sud-ouest de Moscou

En tout, sept stations devraient voir le jour sur cette ligne d’ici à la fin de cette année


favorite 137

Jeudi 16 mars, la Ville de Moscou a inauguré trois nouvelles stations sur la ligne jaune 8A (Kalininsko-Solntsevskaïa) du métropolitain, qui relie au réseau les quartiers sud-ouest.

station métro moscou Lomonossovski prospekt
Station de métro Lomonosovski prospekt à Moscou. Crédits : LCDR

Minskaïa, Lomonosovski prospekt et Ramenki : la ligne jaune attendait ces trois nouvelles stations depuis cinq ans, les habitants, depuis 40.

Présent lors de l’inauguration, le maire de Moscou Sergueï Sobianine a lui-même souligné que ces trois nouveaux arrêts permettraient d’améliorer « la mobilité de centaines de milliers de citadins », habitant dans cette partie résidentielle de la ville.

Les habitants des quartiers Ramenki, Prospekt Vernadskovo, Otchakovo-Mateïevskoïe et Dorogomilovo pourront ainsi désormais rejoindre plus rapidement le centre-ville en métro.

La ligne est connectée à la station Park Pobedy, sur la radiale bleu foncé, reliant l’est et l’ouest de Moscou à travers le centre, et finit sa course pour le moment à Delovoï Center, sur la bleu clair, au cœur du quartier d’affaires de Moskva City.

À terme, les autorités ont l’intention de la raccorder à sa partie jumelle, la ligne 8, qui a déjà commencé sa progression depuis l’Est. Les deux bouts de la Kalininsko-Solntsevskaïa se rejoindront dans le centre, autour du quartier de la galerie Tretiakov.

Oui, mais non

Moscou métro
Lignes 8 et 8A et les nouvelles stations

Une grande nouvelle pour les quelque 300 mille habitants de ces quartiers excentrés, à qui il fallait jusqu’alors entre 30 minutes et une heure en bus, trolleybus ou marchroutka pour atteindre la station de métro la plus proche, le plus souvent sur la ligne rouge.

Anton, 34 ans, résident autochtone du secteur, n’hésite d’ailleurs pas à qualifier l’événement d’« historique ». « Ces quartiers se construisent depuis des dizaines d’années – soit le temps depuis lequel on attend le métro ! Cette ouverture de stations est un grand pas en avant vers une meilleure mobilité des habitants, autant vers le sud que vers le centre de la ville, lorsque les deux tronçons de la ligne se rejoindront », a-t-il confié, enthousiaste, au Courrier de Russie.

Albina, 27 ans, habite près de la station Ramenki. Désespérant de la voir ouvrir un jour, elle a même, il y a deux ans, acheté une voiture pour rejoindre plus rapidement le métro et/ou le centre. « Ils promettent cette station depuis si longtemps… Même avec les embouteillages, je vais plus vite à prendre ma voiture pour aller au travail, quitte à la laisser parfois à la station de métro la plus proche de chez moi », explique-t-elle, ajoutant que cette dernière, Universitet, se trouvait tout de même à 35 minutes à pied de son logement.

Pour autant, la jeune femme ne se dit pas encore prête à abandonner son véhicule privé. « Je travaille en plein centre. Avec le nouveau tronçon, je dois changer deux fois pour y arriver, soit près d’une heure porte-à-porte, alors qu’en voiture je peux mettre 40 minutes », souligne-t-elle.

+7

Ramenki station métro moscou
Station de métro Ramenki à Moscou. Crédits : stroï.mos.metro

Les nouvelles stations répondent aux tout derniers critères d’aménagement du métro moscovite : les portiques acceptent le paiement par carte bancaire en remplacement du titre de transport et des ascenseurs facilitent l’accès aux quais pour les personnes âgées, handicapées et voyageant avec des enfants en bas âge.

Côté apparence, l’intérieur de Minskaïa rend hommage à la victoire soviétique dans la Seconde Guerre mondiale, alors qu’à Ramenki, les silhouettes d’arbres ornant les murs de la station évoquent le bois de chênes dont le quartier a pris la place.

Les colonnes de Lomonosovski prospekt, enfin, sont décorées d’équations mathématiques, clin d’œil à l’Université d’État Lomonossov (MGU) située à proximité.

En tout, sept stations devraient voir le jour sur cette ligne d’ici à la fin de cette année, selon la mairie de Moscou.